La perspective actionnelle : Didactique et pédagogie par l’action en Interlangue

Samedi 6 avril 2019 - 16:45

La perspective actionnelle : Didactique et pédagogie par l’action en Interlangue
Paola Bagnoli, Eduardo Dotti, Rosina Praderi, Véronique Ruel - 2010
Comment présenter des mises en œuvre concrètes de la perspective actionnelle ?

 

 

Synthèse de l'article

L’article présente la façon dont on peut intégrer concrètement la perspective actionnelle en interlangue, en présentant d'abord la didactique (“théorie de l’enseignement”) de la perspective actionnelle, puis sa pédagogie (méthode de l’enseignement appliquée en classe de langue).

La perspective actionnelle se définit comme une nouvelle façon d’enseigner, donnant de nouveaux objectifs pour les enseignants et pour les élèves. Tout d'abord comparée à l'approche communicative, l'on remarque que la perspective actionnelle va plus loin, puisqu'il s’agit pour les élèves de réaliser des actions concrètes. Les élèves parlent, communiquent avec un but, une mission à réaliser, ce qui leur permet d'être de véritables acteurs de leur apprentissage. 

L'aspect collaboratif de la perspective actionnelle est également essentiel : les élèves, en travaillant ensemble, deviennent “co-acteurs” (actifs au sein d’un groupe) et participent donc à la “co-construction du sens”. Par ailleurs, l’apprentissage de la langue se fait par l’intermédiaire d’activités langagières, mais aussi par recours à la créativité, à l’habileté manuelle et à la résolution de problèmes. L'utilisation d'outils collaboratifs doit permettre la réalisation de tâches qui doivent se faire dans un contexte moins scolaire et plus social. Ces tâches peuvent être qualifiées de “tâches intermédiaires” lorsqu'elles correspondent à des étapes pour mener à bien une mission appelée plus communément “tâche finale”.
    
   Une autre approche dite “communic’actionnelle” (initiée par Claire Bourguignon) est également présentée dans cet article. Elle met en avant la communication et l’action comme formant un tout et se réalisant l’une grâce à l’autre et vice-versa. Concernant la mise en œuvre pédagogique, elle propose un “scénario d’apprentissage-action”. Il s’agit de partir d’une mission et d’une contrainte avec pour objectif de réaliser cette mission en passant par des micro-tâches (étapes), le tout dans le cadre d’un domaine culturel en restant dans une démarche d’apprentissage actionnelle. Le plus important ici est le processus d’apprentissage : l’apprenant doit conceptualiser la mission qu’il devra accomplir pour savoir ce qu’il devra apprendre, puis mobiliser et réutiliser ses connaissances pour remplir sa mission. Au terme de ce processus, l’apprenant doit avoir acquis de nouveaux savoirs, savoir-faire et savoir-être selon des contraintes et un contexte bien particuliers.

    Enfin, les auteurs présentent neuf projets concrets et authentiques pour illustrer la perspective actionnelle au sein de classes de langues. Si l’on prend l’exemple du premier projet, la tâche finale propose une immersion dans le pays des correspondants des élèves. Pour mener à bien leur objectif, ces derniers ont mis en place des échanges linguistiques et culturels. Les élèves étaient donc acteurs et co-acteurs, avec des buts concrets, et ont aussi dû organiser leur voyage.

Commentaire

Clair, bien organisé et bien expliqué. Devient concret dans la deuxième partie, avec des exemples authentiques, vrais, où on voit comment l’approche actionnelle est utilisée. Les élèves sont confrontés à des situations nécessitant l’apprentissage de la langue et son utilisation.

Article très intéressant car il y a des explications claires sur ce que préconise le CECRL et des exemples concrets qui peuvent guider les enseignants ou / et futur-enseignants à structurer leurs cours. Il y a aussi quelques références précises au CECRL qui permettent d’approfondir certains points.
 Il ne s’agit pas d’un article publié dans une revue scientifique mais d’actes de colloque.


Bagnoli, P., Dotti, E., Praderi, R., et Ruel, V. (2010). La perspective actionnelle : Didactique et pédagogie par l’action en Interlangue. Tercer foro de lenguas. Repéré à http:/myenglishpages.fr.
Parrier Muriel, Savy Camille et Sigal Alicia
2018-2019
 

Étiquettes : recherche