Effet de l'élaboration d'hypothèses sur la compréhension de l'oral

Lundi 29 avril 2019 - 16:45

 

Effet de l'élaboration d'hypothèses sur la compréhension de l'oral et sur les stratégies d'autorégulation de l'écoute en langue seconde : une étude empirique.
S. Roussel et A. Tricot - 2016

Problématisation

En s’appuyant sur le constat que l’anticipation à l’écoute passe par l’émission d’hypothèses, comment le type d’hypothèses influe-t-il sur la compréhension du document sonore ? Dans quelle mesure le sujet est-il alors capable de planifier (=réguler) son écoute ?

Synthèse de l'article

Cette étude menée sur 24 étudiants apprenant l’allemand LANSAD (spécialité juridique) a cherché à établir un lien entre la mobilisation de connaissances préalables et la performance en CO. 

Les 24 étudiants ont été répartis en 3 groupes : 

  • G1 : groupe témoin sans élaboration d’hypothèses avant l’écoute.
  • G2 : groupe qui a anticipé le lexique
  • G3 : groupe qui a anticipé lexique et contenu

On constate que les étudiants ont recours à 4 types de stratégies.

Les résultats sont à nuancer puisque le niveau initial des étudiants reste corrélé à la performance en CO. Cependant les auteurs de l’article ont constaté de meilleurs résultats pour le groupe ayant formulé des hypothèses à la fois sur le lexique (microstructure) et le contenu (macrostructure). 
Les étudiants ont pu donner un feedback sur leur expérience vécue avec les constats suivants : certains expriment le fait que l’émission d’hypothèses a crée une surcharge cognitive alors que d’autres ont constaté un allègement de celle-ci. 

Référence de l'article

Roussel, S., & Tricot, A. (2015). Effet de l'élaboration d'hypothèses sur la compréhension de l'oral et sur les stratégies d'autorégulation de l'écoute en langue seconde: une étude empirique. Alsic. Apprentissage des Langues et Systèmes d'Information et de Communication, 18(1).

Rédacteurs de la fiche

Véronique CARUCCIO, Camille COUZINIE , Julie EYCHENNE-LABARTHE, Florence GRANIE, Réanne MAAFRI, Judith MEYER-BERNSDORF, Emeline RIGAL


L’article a une forme très scientifique et très claire que l’on peut facilement suivre. Attention aux limites de la réplicabilité. Article intéressant en ce qu’il est un exemple de va-et-vient possible entre théorie et empirie. On peut très facilement utiliser les résultats et s’en inspirer pour travailler en classe et mettre les résultats à l’épreuve.
 
2018-2019 - https://journals.openedition.org/alsic/2788 

 

 

Étiquettes : recherche