APLIM

 

APprentissage d'une Langue vivante étrangère par IMmersion

Ce projet a pour objectif d'étudier l'apport de la réalité virtuelle dans l'enseignement des langues vivantes et plus précisément les effets de l'immersion sur la focalisation attentionnelle. Il part du postulat que la réalité virtuelle augmentée par la technologie immersive favorise le développement de la compétence sociolinguistique de l'élève.

Ces dispositifs pédagogiques font de l’apprentissage de la langue étrangère une véritable expérience suscitant des émotions et favorisant une implication plus grande de l'élève dans son apprentissage. La motivation, l'activité, l'engagement cognitif et émotionnel servent alors de leviers à l'entraînement des compétences en anglais des élèves, y compris les compétences (inter)culturelle et sociale.

Les élèves peuvent en effet :

  • communiquer dans un monde virtuel avec leurs correspondants
  • travailler sur des projets collaboratifs dans leurs pays respectifs
  • créer des modèles en 3D
  • créer des visites guidées en 360° en joignant la réalité augmentée à la réalité virtuelle
  • partager leurs réalisations dans ce monde virtuel pour qu’elles soient visualisées par leurs correspondants et leurs camarades

Les compétences visées sont plurielles : Communication interculturelle (parler), collaboration, créativité, pensée critique (modèle 4C), Compréhension/Production de l’oral (supports audiovisuels), Education aux médias (apprendre sur et avec la technologie).

Ce projet, retenu fin 2017 comme projet incubateur par la Direction du Numérique Educatif, bénéficiera ainsi d'un financement national. Il fait l'objet d'un partenariat de recherche avec l'Université Toulouse Jean Jaurès dans les domaines de la psychologie et des sciences de l'éducation, pilotée par André Tricot, professeur des universités. Les résultats des recherches donneront lieu à des publications scientifiques, à des préconisations pédagogiques utiles aux enseignants de langues désireux d'intégrer la réalité virtuelle dans leurs classes, ainsi qu'à la production de ressources pédagogiques.

Il sera expérimenté dans 3 lycées professionnels de l'académie : une classe de 2nde du lycée professionnel des Métiers François Camel à Saint-Girons (Mme Coudoré), et deux classes de 1ère l'une au lycée du Bâtiment de Topographie à Beaumont de Lomagne (Mme Ercoli) l'autre au lycée polyvalent Jean-Pierre Vernant à Pins Justaret (Mme Voynet).

Le projet a officiellement été inauguré le 19 décembre 2017 au rectorat de l'académie de Toulouse par Hélène Bernard, rectrice de l'académie de Toulouse en présence des DASEN des 3 départements concernés, des proviseurs des 3 lycées, de M. André Tricot, du directeur adjoint du réseau CANOPE Occitanie et des partenaires allemands (par visioconférence). Mme la rectrice a remis le matériel de réalité virtuelle (acquis par la DANE)  aux enseignantes impliquées dans le projet : 4 caméras Samsung Gear 360° par établissemnt12 casques Samsung Gear VR 360° par établissement , 12 smartphones Samsung S8 par établissement :

 

 

France Bleue Toulouse a consacré un article au lancement de cette expérimentation.

Les formations à la prise en main du matériel et aux premiers usages se déroulent sur le mois de janvier 2018, dans les établissements expérimentateurs :

  • Paramétrage et prise en main du matériel (smartphone Samsung S8, Casque Samsung Gear VR et caméra Samsung Gear 360)
  • Prise en main de l'interface Oculus
  • Prise de photos et vidéo 360° puis visualisation dans le Samsung Gear VR
  • Echanges en VR via l'application Vtime
     

Les stagiaires au travail :