Classes inversées

Selon l’Agence nationale des usages des TICE, la classe inversée est au confluent de plusieurs pratiques pédagogiques que sont «la pédagogie active, la différenciation pédagogique, l’auto-apprentissage, l’apprentissage par les pairs, l’approche par résolution de problème ou l’apprentissage coopératif ».

Sa mise en œuvre ne va donc pas de soi car elle nécessite de disposer d’outils permettant de mettre en place et d’évaluer l’ensemble de ces pratiques : proposer aux élèves des activités variées pouvant impliquer des travaux collaboratifs, des temps de réflexion individuelle, d’auto-évaluation, de production de synthèses par exemple... tout en permettant à l’enseignant de contrôler la progression des élèves, leur niveau d’engagement et la qualité des apprentissages.En savoir plus

Partager

  • En 2017, les Travaux académiques mutualisés en SVT étaient consacrés aux classes inversées, voir ici
  • Une vision particulière de la classe inversée en Musique ici
  • Une expérience très riche et documentée au lycée international de Colomier, voir la fiche expérithèque

 

Partager

Une sélection du réseau Canopé avec :

  • des vidéos de présentation
  • des ouvrages pour maîtriser le sujet
  • des interviews de spécialistes et des témoignages de terrain
  • des articles sur les recherches scientifiques récentes et des témoignages, etc...


 

Partager