Etudier les formes de conflits et tentatives de paix dans le monde actuel en mettant l'accent sur des capacités et des méthodes utiles pour l'année de terminale et les études supérieures

Ce thème, lors des années impaires, peut être le premier à traiter. L’introduction au thème offre dans ce cas l’occasion d’observer en 3-4h un travail individuel puis un travail collectif, afin d’établir par la suite des stratégies de différenciation pédagogique et pour constituer des groupes (hétérogènes ou homogènes, selon les choix opérés par l’enseignant). Il permet également aux élèves de commencer à se constituer une première fiche-outil de réussite pour le Bac et le post-bac (plusieurs fiches-outils seront constituées au cours du thème).

L’introduction permet, via un premier travail de prélèvement d’informations dans un corpus documentaire, puis par un second travail de partage et de synthèse des informations, de faire ressortir des notions et des questions sur les formes actuelles de conflits et de tentatives de paix. Ces différents éléments seront par la suite approfondis et complétés lors des temps de travail sur les Axes 1 et 2 ainsi que lors de l’Objet de Travail conclusif.  

 

Niveau : T° EDS HGGSP - Thème 2 : Faire la guerre, faire la paix : formes de conflits et modes de résolution

 

Objectifs notionnels / capacités - compétences:

  • Notions : guerres (intra et inter étatiques ; asymétriques ; civiles ; conventionnelles ou non conventionnelles) ; conflits ; paix
  • Capacités et méthodes du programme de spécialité :
    • Adopter une démarche réflexive (interroger les documents à disposition)
    • Se documenter (à partir de documents ressources fournis)
  • Capacités et méthodes du programme d’HG de tronc commun :
    • Employer les notions et exploiter les outils spécifiques aux disciplines (savoir lire, comprendre et critiquer des documents ; réaliser des productions… ) ;
    • Conduire une démarche historique ou géographique et la justifier (S’approprier un questionnement historique et géographique ; Justifier des choix, une interprétation, une production)

 

Documents  / outils mobilisés :

  • Planisphère des degrés et types de conflictualité début XXI° siècle
  • Article portant sur « le Mexique : une guerre qui ne dit pas son nom », en ligne https://www.lesechos.fr/idees-debats/editos-analyses/le-mexique-une-guerre-qui-ne-dit-pas-son-nom-1149790 ; 21 novembre 2019
  • Texte portant sur « la guerre au XXI° siècle, un phénomène complexe », in Durieux, Jeangène Vilmer et Ramel (dir.), Dictionnaire de la guerre et de la paix, PUF, 2017.
  • Graphique de l’évolution des conflits armés au cours des dernières décennies, in Bruno Tertrais, Atlas militaire et stratégique, Autrement, 2019.
  • Texte « Gérer l’après conflit », in Cattaruzza et Sintès, Géopolitique des conflits, Bréal, 2016.

 

Activité des élèves :

Après une brève accroche permettant d’interroger la guerre actuelle par rapport à ses représentations classiques (par exemple avec projection d’une scène d’intifada/guerre asymétrique), les élèves sont amenés à travailler en 3 temps (2h30-3h).

 

1er temps : travail individuel sur documents (30’).

 A partir de ressources documentaires fournies, chaque élève veille à répondre à des questions explicites ciblant les espaces de la guerre, l’évolution de celle-ci, ses acteurs, ses formes, ses causalités, ses conséquences, mais aussi ses modes de résolution et les acteurs à l’œuvre. Ce temps permet au professeur d’observer la mise au travail, les aptitudes ou difficultés face à un simple prélèvement d’informations sur ressources fournies.

 

2ème temps : temps d’échange en groupe et de co-correction (’30).

Le professeur observe la réactivité des élèves à constituer des groupes, à se mettre au travail dans ce cadre-là.

 

3ème temps : réalisation d’un schéma heuristique pour synthétiser la production collective (‘1h30).

Le professeur peut ainsi vérifier la capacité à produire collectivement, à synthétiser, et peut observer le fonctionnement de chaque groupe, ainsi que la compréhension des notions vues durant ce temps.

Après ces 3 temps, un retour sur 1 heure permet de revenir sur des éléments de contenu de cette introduction (trame de cours ; notions clés), mais aussi sur ce premier travail collectif (à partir des productions affichées/projetées, cibler les réussites et points à améliorer sur la production elle-même et sur le travail de groupe).

On peut conclure cette introduction en faisant réaliser une fiche-outil portant sur le travail de groupe (quelles attentes ? comment viser un bon fonctionnement ?) et/ou sur la réalisation d’un schéma heuristique (quelles sont les attentes de ce type-de production ?). Au fil de l’année, l’élève se constitue un trousseau de fiches-outils utiles pour l’écrit et l’oral, mais aussi pour un travail efficace pour le post-Bac.

 

 

 

Annexes liées à l’introduction du thème 2 :

Image
fiche outil élève

 

Evaluations possibles :

  • Après l’introduction, les axes 1et 2 et l’OTC de ce thème 2 offrent la possibilité de poursuivre les travaux de groupe par la réalisation de nouvelles productions collectives ; l’évaluation peut porter sur la production elle-même (créer un schéma heuristique ou systémique ou spatialisé ; construire un exposé ; réaliser une fiche de synthèse d’une recherche précise…) ainsi que sur les progrès liés à la capacité à travailler en groupe de manière constructive et efficace.
  • A l’issue du thème, celui-ci ayant posé les grandes lignes de la dissertation, on peut évaluer la capacité à réfléchir un sujet de dissertation, et attendre une proposition d’introduction et de plan détaillé. Exemple de sujet : « Les mutations des conflits ».

 

Bibliographie / sitographie :

  • Durieux, Jeangène Vilmer et Ramel (dir.), Dictionnaire de la guerre et de la paix, PUF, 2017.
  • P. Boniface et H. Védrine, Atlas des crises et des conflits, Armand Colin, 2019
  • P. Blanc et JP Chagnollaud, Atlas du Moyen-Orient. Aux racines de la violence, Autrement, 2019.
  • « Moyen-Orient : des guerres sans fin », in Questions internationales n°103 , octobre 2020.
  • B. Giblin, « Géographie des conflits », La Documentation photographique, n°8086, février 2012
  • Le site de l’ONU pour les opérations de maintien de la paix : https://peacekeeping.un.org/fr