CDPM 32: Le meilleur de 2021 : BAM !

Retour sur deux actions majeures en 2021 pour l'abbaye de Flaran. Voici la Boîte à Musées !

Deuxième action : BAM ! «  La boîte à musées »

Comment dépasser la contrainte des œuvres qui ne rentrent pas dans une boîte à lettres et qui ne peuvent pas trop sortir des musées ? Comment faire de ces objets déposés des supports de pédagogie différenciée, de progressivité pour les élèves en classe ? Comment vont-ils également devenir le meilleur moyen d'impliquer/de préparer une classe à un atelier de pratique artistique ?

Image
CDPMG32 - Boite à musées
Image
CDPMG - Abbaye de Flaran

Comment cette démarche a-t-elle permis de tisser un lien privilégié entre une école, des enfants et une structure patrimoniale ? Comment « la BAM ! » a-t-elle rythmé les semaines de cette école primaire au printemps 2021 ?

La proposition initiale devait concerner une seule classe qui avait dû annuler la visite prévue sur le site de l'abbaye de Flaran...Après avoir croisé les compétences travaillées en classe avec les offres de la CDPM32, des pistes d'intervention ont été proposées à l'ensemble de l'école du CP au CM2 (cycle 2 à 3) : cela a permis au service de médiation de renouveler son approche des offres scolaires... selon les piliers de l'EAC et les axes prioritaires (s'exprimer à l'oral, regarder, développer un esprit critique). En réalité, le projet a connu une très bonne réception : les 6 classes ont souhaité participer et pour certaines 2 fois !

Dans l'idée de créer une surprise à tous pour « réenchanter » un peu le quotidien au contexte pesant, nous avons choisi de partir d'objets déclencheurs et de générer le questionnement, l'enquête dans les classes...sans dévoiler non plus l'expéditeur !
L'objet découvert devait donc instaurer un rituel dans la classe et devenir un outil pour développer le débat, l'argumentation, la déduction, l'écoute de la parole et la formulation d'hypothèses : Quel est cet objet ? Quel est son nom ? A quoi sert-il ? Qui l'utilise et comment ? Il pouvait ensuite permettre à l'enseignant soit de s'arrêter à ce questionnement soit de prolonger le travail, articulé avec ses séances.

L'offre ciblait des compétences pour s'inscrire en continuité des points d'apprentissage de manière progressive et par cycle: utiliser l'imparfait, mesurer, peser, travailler la symétrie, écrire, enrichir son vocabulaire, s'exprimer, pratiquer des langages, observer la croissance des végétaux, se repérer dans le temps et l'espace, développer l'écoute et l'oral, connaître des techniques, connaître son territoire...

Le but était d'arriver à traiter l'ensemble des 10 sites et musées du Gers mais aussi de maintenir des ateliers de pratiques en classe avec un intervenant extérieur (plasticienne Laure Beillon). Ainsi, d'indices en indices, à la fin de chaque semaine les objets aboutissaient à la surprise d'un atelier en classe : réalisation d'une maquette, modelage d'animaux fantastiques, calligraphie, langue des signes française, atelier maître verriers, atelier mosaïques.

Cela faisait également le lien avec le Parcours avenir car la majorité des objets sont associés à un métier/ à découvrir.
L'enseignante chargée de mission, en lien étroit avec la directrice et les équipes enseignantes, a pu adapter les indices au niveau de difficulté et opérer de la différenciation en classe en plaçant des indices de plusieurs niveaux par jour.

Pour le service de médiation, l'objectif était également de faire connaître des outils de médiation existants comme la mallette vitrail, les mallettes mobiles du Petit Zoo (sculpture) et de la collection Simonow (Beaux Arts).

Chaque jour, une petite lettre accompagnait l'objet pour découvrir/localiser aussi au fur et à mesure l'expéditeur : le service de médiation /enseignante chargée de mission. Il était possible pour certains indices de les envoyer via une boîte mail et de faire également travailler les compétences numériques, ou de faire le lien avec du son, de la vidéo par exemple en étudiant le plan de la ville sur Géoportail.

Les enfants attendaient chaque jour le moment d'aller à la boîte à lettres ! Ils étaient impatients !

Pendant 6 semaines (avril/mai), et chaque semaine, une classe (ou plusieurs) a été concernée par la découverte d'indices et l'atelier de pratique du vendredi. Tous les enfants de l'école (130) ont participé et même à 2 reprises à cette action EAC, généralisée.

Les enseignants relèvent que le projet est très motivant, que les élèves ont eux-mêmes été très motivés et plus engagés dans l'atelier de pratique, impatients après cette « immersion » d'une semaine. (les intervenants l'ont également ressenti) Cela a pu favoriser l'éveil de la curiosité par les effets de surprise mais aussi le travail de groupe et l'entraide, essentiels en classe- tout comme une meilleure connaissance du patrimoine gersois.

https://twitter.com/MarielleAgosti1/status/1405407584195055619?cxt=HHwW…
https://twitter.com/MarielleAgosti1/status/1403068172199149569?cxt=HHwW…
https://twitter.com/MarielleAgosti1/status/1394877453621997570?cxt=HHwW…
https://twitter.com/a_saubadu/status/1391788736938131457?cxt=HHwWgoCyue…
https://twitter.com/MarielleAgosti1/status/1390642348246409220?cxt=HHwW…
https://twitter.com/MarielleAgosti1/status/1390640166373580806?cxt=HHwW…
https://twitter.com/MarielleAgosti1/status/1389174379519561730?cxt=HHwW…
https://twitter.com/MarielleAgosti1/status/1387723779019788288?cxt=HHwW…
https://twitter.com/MarielleAgosti1/status/1386986464622297090?cxt=HHwW…

Pour aller plus loin...

Le meilleur de 2021 CDPM32 avec BABA !

Conservation départementale du patrimoine et des Musées du Gers / Flaran 
Marielle AGOSTINI
 marielle.agostini@ac-toulouse.fr
 05 31 00 45 75
Permanence : mardi après-midi