Paires minimales 1/6

Cet article est le premier article d'une série de 6. Nous vous proposons de voir comment un travail sur des paires minimales peut faire prendre conscience aux élèves de la spécificité des sons de la langue anglaise.

Pré-requis pour la construction des activités proposées dans cette série d'articles.

  • Un locuteur anglophone,
  • Le logiciel Audacity,
  • Un compte sur l'outil de Canopé La Quizinière,
  • Un compte sur le site LearningApps,
  • Un support de diffusion, ENT, site personnel, Pronote.

Commençons par la définition du concept de paire minimale.

D'après Wikipedia, "En phonologie, le terme paire minimale désigne deux éléments en opposition du point de vue phonologique. Selon l’une des définitions, les éléments en opposition sont des mots dont le sens est différencié par un seul phone ou par des éléments prosodiques portés par un phone",

Ou dans sa version en anglais "In phonology, minimal pairs are pairs of words or phrases in a particular language, spoken or signed, that differ in only one phonological element, such as a phoneme, toneme or chroneme, and have distinct meanings. They are used to demonstrate that two phones are two separate phonemes in the language.".

Nous allons donc opposer des mots dont la prononciation ne diffère que d'un phonème, par exemple bin /ɪ/ et bean /iː/, ou bien boy /ɔɪ/ et buy /aɪ/. Cette opération vise à donner un modèle phonologique à l'élève et à faire comprendre la spécificité des sons.

Nous allons voir dans cet article comment un exercice d’écoute de paires minimales peut aider les élèves, et ce dès la sixième, à entendre et reproduire les sons. 

L’écoute pourra se faire hors la classe, individuellement sur ordianteur, tablette ou téléphone. Il s’agira, dans un premier temps, de faire comprendre aux élèves la spécificité d’un son de la langue anglaise. Ceci pourra être fait de manière assez classique avec : 

  • des écoutes très ciblées,
  • des répétitions,
  • une lecture de mots écrits en phonétique. 

Le nombre et le choix des mots sera fait en fonction du niveau du public visé, par exemple 5 paires minimales en sixième, 10 en troisième, 20 au lycée.

Les contenus audio pourront ensuite être diffusés en ligne dans le cahier de texte ou une rubrique de l’ENT pour un travail en autonomie. Cette écoute sera complétée d’une ou plusieurs activités interactives que nous vous proposons d eréaliser dans cette série d'articles.. 

Nous prendrons comme exemple une difficulté récurrente pour nos élèves, les sons associés au graphème <th>. 

Pour obtenir une liste de paires minimales, le site Franglish d'Yvan Baptiste et son générateur pourra vous être utile.

Enregistrement d’un corpus de mots 

Votre assistant de langues pourra vous faire un enregistrement en quelques minutes. Les mots seront dits lentement, et le locuteur prendra soin de laisser une pause de deux secondes après chaque mot afin que les élèves puissent répéter. 

Le nombre et le choix des mots sera fait en fonction du niveau du public visé. Par exemple, pour les sons associés au graphème <th> : 

Niveau A1 

sick / thick  - tree / three - mass / math - mouse /mouth - force / fourth 

On indiquera à notre assistant d'enregistrer ceci :

sick (1sec) thick (1 sec) sick / thick (2 sec) 
tree (1sec) three (1 sec) tree / three  (2 sec)
mass (1sec) math (1 sec) mass / math (2 sec) 
mouse (1sec) mouth (1 sec) mouse / mouth (2 sec) 
force  (1sec) fourth (1 sec) force / fourth (2 sec) 

Niveau A2 et au-delà 

fin / sin / thin - pass / part / path - dare / there - sink / think - sing / thing - sank / thank - seem / theme - sort / thought - sum / thumb - sigh / thigh - - symbol / thimble - tense / tenth - worse / worth 

Voici un exemple du résultat. 

Fichier audio

 

Le fichier audio produit pourra avantageusement être mis tel quel dans une rubrique “Phonologie” de l’espace disciplinaire Langues vivantes (pérenne donc) de la rubrique disciplines de votre ENT. (tutoriel -> Comment créer une rubrique et la configurer dans l'ENT)

Image
ent audio rubrique

Voici donc la première étape. A vous de jouer.

Lire l'article suivant.