Le journal d'apprentissage numérique : s’interroger sur ses pratiques d’apprentissage et remobiliser ce qui a été vu en classe

 

Les élèves répondent tous les soirs à un questionnaire déposé sur le cahier de texte numérique. Ce questionnaire est composé de trois questions. Les deux premières sont des questions sur les réussites des élèves. Elles portent sur ce qui a été vu en classe : connaissances, savoir-faire ou quelque chose pour lequel l’élève s’est fait plaisir. La troisième propose à l’élève de réfléchir sur un domaine de connaissance ou de capacité pour lequel il voudrait progresser ou un type d’activité qu’il souhaiterait faire. Cela permet de rendre l’élève acteur de ses apprentissages en pratiquant, dans une certaine mesure, une réflexion sur ses processus d’apprentissage, de se fixer des objectifs et de faire de la pédagogie bienveillante (qu’est-ce que j’ai réussi ?). Cet exercice est associé à un exercice oral de préparation de deux ou trois questions sur le cours précédent avec réponses attendues au brouillon à poser aux camarades en classe : consolidation de ce qui a été compris, appris et posé comme étoile de réussite. Leur montrer qu’ils savent permet aux élèves d’être en réussite.

 

 .     

 

 

Niveaux

  • tous les niveaux

 

Thèmes du programme

  • tous les thèmes

 

Objectifs notionnels et compétences

  • Apprendre à apprendre
  • Formation de la personne et du citoyen : engagement dans l’acte d’apprentissage, réflexion par rapport à soi, dans son rapport de soi au cours

 

Documents et outils mobilisés

  • QCM proposé par le cahier de texte de la classe (= ENTmip ou Pronote) (plus simple pour le professeur parce que les réponses sont classées par ordre alphabétique et par classe)
  • Ou un service en ligne de formulaire : Framaforms (https://framaforms.org/) (gratuit et libre)
  • Ou Google Forms (https://gsuite.google.fr/intl/fr/products/forms/) (il faut créer un formulaire par classe et il faut gérer au fur et à mesure l’archivage des réponses : moins pratique)

 

Activités des élèves

 

  1. Chaque soir les élèves ont la possibilité de s’attribuer deux étoiles et ont le droit à une étoile filante. Chaque étoile est attribuée à une (ou des) connaissance(s) apprise(s) pendant le cours, une capacité que l’élève a réussi à mettre en œuvre, une activité qu’il a aimé faire ou quelque chose qui lui a plu. L’étoile filante est une demande que l’élève se fait à lui-même d’apprendre une connaissance, un savoir-faire, de progresser ou réussir dans une activité ou un domaine. L’élève peut lire ce qu’il a répondu : c’est donc un journal d’apprentissage numérique.
  2. Le deuxième exercice de préparation de questions à poser à l’oral en classe permet de consolider les étoiles de réussite. L’élève prépare au brouillon ou sur le cahier une série de deux ou trois questions avec les réponses attendues à poser à l’entrée en classe pendant quelques minutes. Chacun pose une question à tour de rôle et le premier à avoir été interrogé pose ensuite sa question à la classe. Seule contrainte à poser : que ce ne soient pas toujours les mêmes élèves qui soient interrogés. Cela permet de consolider les réussites car les questions peuvent porter sur des connaissances, de la compréhension du cours, des méthodes travaillées en classe.

 

Evaluation

  • Cela permet un feed-back très utile au professeur sur ce qui est le mieux passé pendant le cours.
  • La reprise en classe le lendemain et le fait de pouvoir exaucer les souhaits ou de revenir vers l’élève et lui demander de clarifier ses attentes permet une ouverture à l’entrée en cours, une respiration et une dédramatisation pour les élèves qui se sentent plus en difficulté. Ils ont le sentiment d’avoir été entendus et vus dans ce qu’ils sont, de façon personnelle et individuelle.
  • De nombreux souhaits se recoupent, ce qui facilite pour le professeur la possibilité de répondre à tous : adaptation du cours aux besoins des élèves.
  • L’archivage automatique des réponses et leur classement dans le cas des QCM associé au cahier de texte (ENTmip ou Pronote) permettent de voir la progression dans la réflexion de l’élève sur ses apprentissages. Elles permettent aussi de mesurer les progrès dans les savoirs et les savoir-faire : est-ce qu’une étoile filante est devenue une étoile ?

 

Bibliographie/sitographie

 

 

 

    Étiquettes : Numérique Evaluation