Conférence Stéphanie Duchêne (OMP-GET)

Mercredi 4 septembre 2019 - 14:00

 

"Le cuivre d'acatama : des climats passés aux gisements actuels"

Conférence au lycée Fermat de 14h à 16h à l'auditorium: synopsis

 

Les plus grandes mines de cuivre à ciel ouvert se trouvent dans le désert d'Atacama au Chili. Le Chili est le premier producteur mondial de cuivre, qui constitue plus de 40% de son PIB. Les gisements de cuivre se forment principalement de deux façons : le cuivre peut se concentrer dans certains magmas mis en place à plusieurs kilomètres de profondeur dans les zones de subduction, ou peut se re-concentrer dans les sols lorsque ces anciens magmas solidifiés remontent à la surface par érosion et sont soumis à la circulation des eaux de pluie, qui dissolvent et re-précipitent le cuivre sous la forme de nouveaux minéraux. Le cuivre d'Atacama correspond au second mode de formation. Il s'est concentré dans des sols, parfois épais de plusieurs centaines de mètres, par l'action de l'eau de pluie.

L'eau de pluie ? Comment est-ce possible dans le désert le plus sec du monde ? Ce cuivre s'est en fait formé à des époques géologiques plus humides de cette région, depuis environ 30 Ma. Le cuivre est donc le témoin de variations subtiles du climat et de mouvements tectoniques que nous essayons de décrypter dans cet environnement exceptionnel. Pour cela, nous couplons des méthodes de datation qui permettent de reconstituer l'évolution des montagnes à l'époque où le cuivre se concentrait, et nous développons de nouvelles méthodes permettant de dater la concentration du cuivre elle-même, ouvrant des perspectives sur la datation de certaines périodes climatiques de l'histoire géologique.

Étiquettes : une conférences