Atelier Scratch

Atelier :  Le début d’année avec Scratch

 

Dans les programmes du cycle 4, un des cinq thèmes est intitulé :   Algorithmique et programmation. (voir brochure)

Fort est de constater que Vu au brevet ont inclus un exercice dont le support est Scratch.

Difficile donc d’ignorer cette dimension dans la formation des élèves qui nous arrivent au lycée.

Mais, en cette rentrée 2017, les élèves qui arrivent en Seconde sont les premiers issus de la réforme des collèges, et leur vécu Scratch n’est vieux que d’une « petite » année.

 

Que savons-nous sur ces élèves sur ce thème du programme ?

 

- ils ont déjà pratiqué l’algorithmique et la programmation.

- ils ont utilisé des instructions conditionnelles et des boucles.

- l’accent est porté sur la démarche essai/erreur

- peu ou pas de formalisme algorithmique

 

Le changement en seconde se situe donc essentiellement sur la démarche algorithmique qui va être plus prégnante et qui s’accompagnera de l’apprentissage d’un nouveau langage, Python. Le professeur de mathématiques devra durant la classe de seconde accompagner cette rupture : De la mise au point des algorithmes par essais/erreurs à leur conceptualisation par un raisonnement, une démarche algorithmique.

 

Pour cela, et dans l’esprit continuité collège-lycée, il nous a semblé tout d’abord judicieux de prendre Vu au brevet sur ce thème du programme..

 

L’examen du sujet Métropole 2017 met en avant, à travers un programme Scratch donné, l’utilisation des boucles et de blocs.

 

Les élèves sont donc familiarisés avec les exercices dits « débranchés » qui demandent d’analyser un script et d’imaginer le résultat d’un tracé, d’un programme de calcul.

Pour autant, ils n’ont certainement pas tous un même degré de maîtrise de ce genre d’exercices.

 

Il ne s’agit pas en début de Seconde, de combler les écarts, mais de s’appuyer sur des petits programmes en Scratch pour :

- entretenir et consolider les acquis en algorithmique et programmation, en écrivant ou complétant des programmes

- éviter une césure brutale entre ce qui a été fait au collège et Python qui s’annonce

- réinvestir les notions de 3ème (image, antécédent, calculs algébriques, propriétés géométriques)

- travailler les contenus de Seconde (fonctions, ensemble de définition, identités remarquables, repérage, vecteurs…)

On propose ici une banque d'activités sur différentes thématiques.

 

Conclusion : Dans le document proposé et les ressources mises en ligne, on pourra trouver diverses mises en œuvre sur différents supports portant sur plusieurs notions souvent enseignées en début de Seconde.

L’idée générale étant réinvestir Scratch sans que cela ne soit trop coûteux en temps, et s’assurer de la bonne compréhension de petits programmes pour pouvoir ensuite (ou parallèlement) en dégager la structure algorithmique qui sera elle, l’amorce de Python.

 

Les formes possibles sont toutes celles qui vivent au sein de nos classes : questions flash, devoir hors classe, en évaluation, et les supports possibles : papier, sur poste, bonbons.