Adaptation des modalités des EAF de juin 2021

Pour l’épreuve anticipée orale de françaisles descriptifs des activités pourront :

  • ne compter que quatorze textes (au moins trois extraits des œuvres intégrales au programme par objet d’étude, afin de soutenir la préparation des élèves à l’exercice écrit de la dissertation) dans la voie générale ; les professeurs auront évidemment toute liberté de mentionner davantage de textes (issus des œuvres intégrales ou des parcours sur ce descriptif) ;
  • ne mentionner que sept textes dans la voie technologique selon la répartition minimale suivante : au moins deux textes extraits d’une œuvre et un texte pour le  parcours dans le cadre de  l’objet d’étude « Littérature d’idées », auquel est directement corrélé l’exercice de contraction et d’essai ; au moins un texte (issu de l’œuvre choisie ou du parcours) pour chacun des trois autres objets d’étude.

 

L’épreuve écrite de français demeure inchangée.