« Nos collègues lisent… » , nouvelle rubrique sur le site des Lettres de Toulouse

« Un suffisant lecteur descouvre souvant és escrits d’autruy des perfections autres que celles que l’autheur y a mises et apperceües, et y preste des sens et des visages plus riches »

(Montaigne, Essais, I, 24, édition Quadrige, PUF)

Que trouvera-t-on dans cette rubrique ? Les titres d’œuvres découvertes, lues ou relues, mises en exergue en une quinzaine de lignes qui en célèbrent les « perfections », afin d’enrichir et de faire dialoguer nos bibliothèques intimes.

Partager nos coups de cœur poétiques, nos coups de foudre romanesques, nos coups de théâtre, nos découvertes littéraires, nos remèdes à l’insomnie, bref, nos plaisirs de lecture… Tel est l’enjeu de cette rubrique, ouverte aux contributions des professeurs de lettres de l’académie de Toulouse.

Ce roman appartenant à la collection « D’une seule voix » des éditions Actes Sud Junior déroule au rythme d’une course maîtrisée une parole d’adolescente qui se doit de dire son histoire, une histoire de fille de… Hannah court « pour exister ». Son corps qu’elle rend plus fort à chaque foulée...
J’ai surtout aimé ce manga pour la délicatesse de son esquisse en noir et blanc des valeurs japonaises, que ce soit dans le propos narratif ou dans le dessin, léger, poétique et d’une grande force expressive par l’utilisation du gros plan ou de la contre plongée, par exemple. Le texte n’y est pas...
Michel Houellebecq, poète, vraiment ? On connaît le romancier à succès, révélé en 1994 par Extension du domaine de la lutte, mais sait-on que pour Michel Houellebecq tout a commencé par la poésie ? En 1991, ses premiers recueils passent inaperçus et pourtant tout est déjà là : le grave et le léger (...
« L’ours est parti depuis plusieurs heures maintenant et moi, j’attends que la brume se dissipe. La steppe est rouge, les mains sont rouges, le visage tuméfié et déchiré ne se ressemble plus. Comme aux temps du mythe, c’est l’indistinction qui règne, je suis cette forme incertaine aux traits...
Stephen Markley, nous livre une histoire dont les protagonistes, lycéens en 2001, apparaissent près de vingt ans plus tard, marqués par la violence des engagements militaires de leur pays. Ils sont aussi traversés par les contradictions d’une société prisonnière de valeurs qui semblent pour...
Le roman s’ouvre sur une rencontre, quoi de plus banal ? Mais Sarah et Théo ne sont pas si communs : Sarah est une punkette, rongée par la peur d’aimer, persuadée que la mort la cueillera avant ses 40 ans. Théo est l’amoureux, celui qui va rassurer Sarah, la choyer, l’épauler, lui donner envie de...