Prosodie de la chaîne parlée 2/6

Nous allons, dans cet article, continuer notre étude de la prosodie de la chaîne parlée avec quelques notions d'accentuation de la phrase, ainsi que des propositions d'activités dans et hors la classe.

Article précédent : Prosodie de la chaîne parlée 1/6

Content words vs. function words

Beaucoup de mots apparaissent en forme faible dans la chaîne parlée. Ainsi, les mots to et for énoncés seuls se prononcent comme two (/tuː/) et four (/fɔː/), mais seront réduits en /tə/ et /fə/ car non accentués dans des énoncés, du fait qu'ils ne sont pas porteurs de sens.

Par exemple :

Image
intonation

 

 

 

/aɫ ˈbiː ðeə frəm ˈtuː tə ˈfɔː ˈdʒʌst fə ˈjuː/

Observez les différences.

  Forme pleine Forme faible
  for   /fɔː/ /fə/
  to /tuː/ /tə/

Nous ferons ainsi la différence entre les function words, mots majoritairement grammaticaux, et les content words, qui portent généralement le sens et donc de l'information nouvelle, et qui sont ainsi accentués.

Function words Content words
prépositions noms
verbe BE verbe lexicaux
pronoms relatifs mots interrogatifs
articles adjectifs et adverbes
auxiliaires auxiliaires formes négatives (can't, isn't…)
conjonctions  

Ces deux vidéos vous permettront de revoir ces concepts

Weak Forms - How to Pronounce Weak Forms in EnglishWeak Forms in English

 

Accent de phrase

Le principe fondamental de l'accentuation d'une phrase est la règle du Last Lexical Item. L'accent de phrase, appelé nucleus en anglais, portera sur la syllabe accentuée du dernier content word de la phrase.

Ari Bouaniche, IA-IPR, donne une explication très rapide de ce phénomène dans sa vidéo Aborder l'activité de compréhension orale.

Le site La clé des langues en donne une explication plus détaillée, accompagnée de nombreux exemples dans le paragraphe "La syllabe nucleus" :

   Natalie MANDON, "Principes fondamentaux de l’intonation", La Clé des Langues [en ligne], Lyon, ENS de LYON / DGESCO (ISSN 2107-7029), octobre 2012. Consulté le 15/05/2022. URL: https://cle.ens-lyon.fr/anglais/langue/lessentiel-de-langlais-oral/principes-fondamentaux-de-l-intonation

  

L'accent et le sens

Un locuteur peut choisir d'accentuer des mots en fonction du sens.

Ainsi, Where do you live? sera accentué : OooO. En revanche, le locuteur peut choisir de mettre l'accent sur you

I know where he lives, but where do you live? OoOo

Écoutez les 3 énoncés suivants. L'intention du locuteur est manifeste grâce aux accents contrastifs.

Fichier audio
Fichier audio
Fichier audio

 Une fois de plus, piochons quelques éléments complémentaires dans la vidéo d'Ari Bouaniche.

Travail avec les élèves - Quelques idées d'activités

Discrimination
  1. Donner des phrases courtes (en version audio de préférence) à trier dans un tableau.
    Go and get it - Wait and see - Give me a call - The dish is hot
    OooO oOoO OoO OoOo
           
  2. Repérage des mots inaccentués.
    Vous pouvez construire une activité interactive avec Hot Potatoes ou H5P pour proposer un exercice de repérage des mots inaccentués. En voici un exemple facile car les mots inaccentués sont fournis et doivent être glissés-déposés, et une version plus difficile où les mots doivent être complétés. Ces deux modalités peuvent permettre de proposer une pédagogie différenciée. Voici un exemple d'exercice de repérage pur, avec un document-support un peu plus long (tutoriel de réalisation de cette activité en vidéo).
  3. Demander aux élèves de repérer les formes fortes et faibles d'un texte,  poème ou dialogue et comparer ensuite avec la version audio.
  4. Inventer des énoncés sur ce modèle, en donner une version audio et demander aux élèves de souligner le mot entendu.
    We need to empty baskets for the picnic. / We need two empty baskets for the picnic.
    I had to wait for hours before the train arrived. / I had to wait four hours before the train arrived.
  5. Travailler au repérage des formes de BE
    Étant donné que les formes de BE apparaissent (presque) toujours en forme faible, il est parfois difficile de faire la différence entre IS et WAS, ou entre  ARE et WERE. La seule différence que l'on peut entendre est la présence de /w/. Une activité possible est donc d'inviter les élèves à repérer la présence du son /w// pour déterminer s'il s'agit de IS / ARE ou de WAS / WERE
Production
  1. Compléter un travail sur la structure des phrases interrogatives par un repérage du schéma intonatif et par des énonciations à voix haute.
    OooO -> What do you do? What did he think? 
    Lors d'exercices courants de questionnement, demander aux élèves d'indiquer le schéma accentuel en plus de la formulation de la question.
    Image
    repérage
  2. Demander aux élèves de produire des phrases à partir d'un "pattern" (schéma accentuel)
    oOo -> I see him, I trust you…
    Cet exercice pourra constituer un bon accompagnement d'un travail sur des pronoms
    we, us, our, they, their, painted, helped, showed, house
    oOo -> They helped us
    oOoO -> We painted the house oOooO -> We showed them the house
  3. Demander aux élèves d'enregistrer des phrases de ce type en utilisant la bonne intonation (cf. fichiers audio en début d'article).
    C'est moi qui lui ai donné le ticket
    Je lui ai donné le ticket à lui (pas à quelqu'un d'autre)