Enregistrer les élèves

Image
micro.jpg
Production orale des élèves en autonomie et enregistrement en classe ou différé.

 

Capter le son

Il existe plusieurs solutions pour enregistrer les élèves en fonction de la configuration de votre établissement, de la salle de classe et du matériel disponible.

Sur l'ENT : on peut créer une activité à partir du cahier de texte avec contenu audio qui pourra contenir un lecteur audio ou un enregistreur qui permettra de capter la voix de l'élève
Matériel nécessaire : micro-casque ou micro ou smartphone.

Le site Vocaroo permet à l'élève ou au professeur de s'enregistrer sans création de compte préalable en salle informatique ou à la maison (tutoriel). Le site génère un lien vers le fichier en ligne, qui peut être intégré dans l'ENT.  Il suffit de cliquer sur Record (penser à autoriser l’accès au micro pour l’utiliser). Si l’enregistrement convient, vous n’avez plus qu’à générer un lien (click here to save)ou à télécharger le document au format audio souhaité.

L'élève pourra s'enregistrer sur une tablette ou sur son smartphone. L'élève pourra remettre son fichier par mail (mode asynchrone) ou en classe par bluetooth ou sms.

Réception et production orale

Objectifs principaux 

  • Créer des ressources sonores supplémentaires en enregistrant l'assistant(e) de langues. Un exemple avec questions de compréhension et activités.
  • Mettre à disposition des élèves des ressources sonores pour la salle multimédia ou le laboratoire de langues (ex : trace écrite oralisée)
  • Préparer une écoute fractionnée pour une utilisation collective (en groupe) ou individuelle (en salle multimédia, avec baladeur, au CDI...).
  • Faire s'enregistrer les élèves en vue de les entraîner à la prise de parole, ou de les évaluer.

Mise en activité des élèves

  • A la maison pour écouter la trace écrite oralisée, laissée par le professeur sur l’ENT ou en AP pour s’enregistrer en autonomie.
  • Modalités de différenciation : pour les élèves dyslexiques notamment, la possibilité d’écouter la trace écrite est un réel levier. Les élèves peuvent s’entraîner à répéter, à imiter sans se heurter à la graphie.