Les élèves allophones : un atout dans sa classe ?

Vendredi 26 avril 2019 - 16:30

Repères sur l’inclusion des élèves allophones nouvellement arrivés en classe ordinaire
Développer des pratiques de différenciation pédagogique

Problématisation

Comment intégrer au mieux un élève allophone dans sa classe ?

Il est rappelé que l’enfant allophone nouvel arrivant n’est pas en difficulté d’apprentissage : il a déjà acquis des compétences et des connaissances en langue maternelle et/ou langue de première scolarisation. De plus, il est souvent plurilingue (richesse linguistique pour l’élève et pour l’enseignant). En ce sens, l’enseignant tiendra compte des compétences antérieures de l’élève allophone et pourra adapter ses démarches et ses outils pédagogiques aux besoins identifiés.
Voici quelques préconisations suggérées à l’enseignant :

  • S’appuyer sur la ou les langues que l’élève connaît déjà (pour mieux comprendre ses erreurs).
  • Encourager régulièrement l’élève et valoriser ses actions (prise de parole par exemple).
  • Se questionner fréquemment sur sa posture professionnelle et ses gestes.
  • Ne pas oublier que l’élève découvre notre système éducatif, nos règles, nos habitudes, nos coutumes, notre culture…

Rendre les activités prévues pour la classe accessibles à l’élève :

  • Porter une attention particulière à la compréhension orale de l’élève (reformuler un énoncé par exemple).
  • Proposer des outils spécifiques (tableau, fiches-outils, outils numériques, etc)
  • Faciliter l’accès au sens des supports pédagogiques pour une meilleure compréhension de l’élève.
  • Être attentif à l’aménagement des documents (lexique adapté, mise en page aérée, imagier…).
  • Anticiper la séance prochaine avec l’élève (lui proposer de consulter les documents en amont).
  • Entraîner au geste graphique en français (copie) avant toute production écrite.
  • Entraîner l’élève à produire des écrits courts et variés et autoriser le recours à la première langue de scolarisation s’il n’y parvient pas.
  • Organiser un travail en binôme et en petits groupes afin de faciliter son intégration sociale.
  • Evaluer l’élève d’une façon éducative, positive et constructive pour l’élève.

L’apprentissage d’une langue est long et se réalise par étapes. L’enfant allophone est une opportunité pour tous les autres élèves ; la démarche pédagogique de l’enseignant pour faire progresser l’élève est une aide précieuse pour l’ensemble de la classe.

Référence exacte de l'article (norme APA) : DGESCO, 2016. Repères sur l’inclusion des élèves allophones nouvellement arrivés en classe ordinaire. Développer des pratiques de différenciation pédagogique. Ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche : http://eduscol.education.fr/cid59114/ressources-pour-les-eana.html#lien0

 

Cet article est très intéressant parce qu’il offre des pistes aux enseignants pour mieux accueillir les élèves allophones. L’article est clair et propose des liens vers d’autres ressources pour approfondir les pistes proposées.

 

Vous pourrez trouver des ressources complémentaires sur le site du Casnav

 

Nathalie Laubet-Xavier


 

Étiquettes : recherche