Projets présentés par des équipes de langues vivantes en lycée professionnel à la journée de l'innovation

Lundi 21 mai 2018 - 21:30

Lors de la journée de l'innovation nos collègues PLP Lettres-Langues ont présenté des Pecha Kucha sur des projets innovants qu'ils ont mis en place dans leurs établissements :

1 / Le théâtre et la chorale au service de la lutte contre les discriminations 

Un projet pluridisciplinaire mobilise la communauté éducative (élèves, équipes pédagogique éducative et personnels) sur le thème de la lutte contre les discriminations. L’écriture tout au long de l’année de pièces et saynètes rythmées de chants s’ouvrira au grand public en fin d’année scolaire dans une démarche de sensibilisation. Ensemble les élèves unissent leurs voix en faveur de la diversité culturelle et pour l'égalité filles-garçons.

De plus pendant l'année scolaire, les élèves se consacrent à l’organisation de diverses manifestations de sensibilisation (vidéos, affiches, conférences, gestion technique du spectacle) à destination de leurs camarades et du personnels de l'établissement. De la création, du partage, des partenariats avec diverses associations, des rencontres avec des professionnels et des artistes permettent ainsi aux élèves d'enrichir leurs réflexions, leurs productions et d’aborder les contenus disciplinaires dans le cadre d’une pédagogie de projets.

Projet travaillé en interdisciplinarité : lettres histoire géographie, langues, CDI, EPS, Arts appliqués etc...

Effets constatés

Sur les acquis des élèves :

Présentation d'un thème en anglais en classe de terminale satisfaisante pour les anciens élèves de 1ère ayant travaillé les thèmes sous forme de théâtre. Une collaboration entre pairs plus détendue et constructive, professionnalisme des élèves lors du spectacles (organisation, mise en place, autonomie, relation avec l'adulte plus responsable et agréable).
Sur les pratiques des enseignants :

Implication des enseignants dans les divers ateliers en tant qu'acteurs et chanteurs. Des enseignants qui travaillent en collaboration avec leurs élèves. Des retours très satisfaisants des collègues, enthousiasme d'autres pour les projets à venir.Sur le leadership et les relations professionnelles :
Une nouvelle dynamique d'équipe autour de la pédagogie de projets
Un travail collaboratif enseignement général/ enseignement professionnel
Différents collègues deviennent force de proposition

Sur l'école / l'établissement :
Une envie partagée par les élèves et le personnel de participer ensemble aux ateliers et de présenter ensemble le résultat de leur travail durant toute l'année. Créer du lien entre les différents acteurs de l'établissement et favoriser une ambiance et un climat de travail serein et agréable au sein de l'établissement.
Plus généralement, sur l'environnement :
Changement d'un regard sur l'engagement des élèves, création de liens entre les différents élèves des deux sites de l'établissement. Rencontre, acceptation et collaboration entre différents groupes d'élèves et du corps enseignants, tolérance les un vis à vis des autres.

Ce projet est porté par Mme Natacha Hilaire du lycée Gabriel Péri de Toulouse. 

 

2/ Enseigner les langues vivantes par immersion avec la réalité virtuelle (APLIM) 

e projet a pour objectif d'étudier l'apport de la réalité virtuelle dans l'enseignement des langues vivantes et plus précisément les effets de l'immersion sur la focalisation attentionnelle. Il part du postulat que la réalité virtuelle augmentée par la technologie immersive favorise le développement de la compétence sociolinguistique de l'élève.

Ces dispositifs pédagogiques font de l’apprentissage de la langue étrangère une véritable expérience suscitant des émotions et favorisant une implication plus grande de l'élève dans son apprentissage. La motivation, l'activité, l'engagement cognitif et émotionnel servent alors de leviers à l'entraînement des compétences en anglais des élèves, y compris les compétences (inter)culturelle et sociale.

Les élèves peuvent en effet :

  • communiquer dans un monde virtuel avec leurs correspondants
  • travailler sur des projets collaboratifs dans leurs pays respectifs
  • créer des modèles en 3D
  • créer des visites guidées en 360° en joignant la réalité augmentée à la réalité virtuelle
  • partager leurs réalisations dans ce monde virtuel pour qu’elles soient visualisées par leurs correspondants et leurs camarades

Les compétences visées sont plurielles : Communication interculturelle (parler), collaboration, créativité, pensée critique (modèle 4C), Compréhension/Production de l’oral (supports audiovisuels), Education aux médias (apprendre sur et avec la technologie).

Ce projet, retenu fin 2017 comme projet incubateur par la Direction du Numérique Educatif, bénéficiera ainsi d'un financement national. Il fait l'objet d'un partenariat de recherche avec l'Université Toulouse Jean Jaurès dans les domaines de la psychologie et des sciences de l'éducation, pilotée par André Tricot, professeur des universités. Les résultats des recherches donneront lieu à des publications scientifiques, à des préconisations pédagogiques utiles aux enseignants de langues désireux d'intégrer la réalité virtuelle dans leurs classes, ainsi qu'à la production de ressources pédagogiques.

Il sera expérimenté dans 3 lycées professionnels de l'académie : une classe de 2nde du lycée professionnel des Métiers François Camel à Saint-Girons (Mme Coudoré), et deux classes de 1ère l'une au lycée du Bâtiment de Topographie à Beaumont de Lomagne (Mme Ercoli) l'autre au lycée polyvalent Jean-Pierre Vernant à Pins Justaret (Mme Voynet).

 

 

3 / Projet Art : "Post Prod Pro"

Le projet que nous avons  présenté à la journée de l’Innovation ( CARDIE) contribue aux parcours éducatifs dans le cadre du PEAC ( Parcours d’Education Artistique et Culturelle)

Nous  travaillons cette année avec Damien Aspe, artiste  toulousain.

Nous avons cherché un artiste qui place la question des nouvelles technologies au cœur de ses recherches plastiques.

Il développe un travail sur l’influence du numérique  dans notre société.

Les outils informatiques, les réseaux sociaux et leurs applications interviennent dans chacune de ses œuvres, conceptuellement ou techniquement.

Selon la notion de « Post Production », titre de l’ouvrage de Nicolas Bouriaud , ou comment l’art reprogramme le monde contemporain, notre travail a  consisté, en s’appuyant sur les œuvres de Damien Aspe, à réutiliser des matériaux, des images ou du flux issus du monde numérique, pour en détourner leurs fonctions et ainsi créer, par combinaison, de nouvelles œuvres.

Il utilise  tous les médiums : photos, vidéos, sculptures… dans un langage volontairement minimaliste.

L’un de nos  objectifs a été de s’appuyer  sur des actions déjà menées au sein de notre établissement par le Lycée professionnel sur l’éducation au Développement Durable.

Nous avons d’ailleurs obtenu le niveau 2 de la labellisation « E3D » (Ecole ou Etablissement en Démarche globale de Développement Durable)  

Cette démarche peut se conjuguer de manière transversale avec   l'éducation aux médias ou encore l'éducation artistique et culturelle.

Une des spécificités de notre établissement est de nous fournir un matériel informatique qui permet de compenser nos différents  handicaps. Cette année, nous avons donc récupéré des matériaux informatiques obsolètes.

Nous avons également contacté une entreprise de ventes de chaussures, qui nous a  fourni des supports de présentation qui devaient partir à la décharge.

Interdisciplinarité entre :

-Les Art Plastiques:construire notre  identité culturelle, et réfléchir au sens que porte une production.

-Le Français : compétences d’éducation artistique et culturelle 

-LaCommunication :organisation de l’exposition finale au lycée

-Les Langues : compréhension et appréciation d’œuvres majeures du patrimoine artistique mondial  

Dans le cadre du travail en langues nous avons également  traduit les cartelsdes œuvres de notre future exposition, après avoir travaillé sur le vocabulaire spécifique  artistique.

Nous avons également interviewél’artiste en français puisqu’il est toulousain mais nous allons ensuite la  transcrire dans les deux langues, pour l’accueil d’éventuels visiteurs étrangers.

Nous avons donc favorisé également la dimension citoyenne :l’ouverture aux autres et l’ouverture sociale.

Directement inspiré par la post production nous avons détourné des slogans issus des médias sociaux pour produire des œuvres.

Nous avons mêlé conceptualisation à production pour mieux déjouer la prépondérance de l’informatique dans la société contemporaine.

Pour ponctuer l’exposition, nous avons choisi d’insérer une proposition littéraire sous forme de poèmes.

 « L’ordinateur », « Le clavier » « Dites-le avec Teender »» L’oiseau bleu » …Ou comment les mots viennent éclairer les productions plastiques…

Comment recycler  les touches du clavier numérique pour en faire des bijoux,  en donnant de la valeur aux rebus plastiques ?… Pour ces créations, nous avons utilisé le lexique de l’outil informatique pour montrer à quel point ces technologies sont omniprésentes et parfois intrusives dans nos vies. 

Les claviers, vidés de leurs touches ,sont devenus supports des productions sur lesquels nous avons décliné des formes d’art numérique : le geek art,computer art, et le keyboard art.

Nos sorties culturelles vont comporter une visite au « Quai des savoirs«  

« Humain demain »est une  exposition immersive et participative autour de l’humain et des progrès techniques et scientifiques.Nous irons  ensuite au Musée des Abattoirspour l’exposition de Javier Pérez, quifabrique des sculptures à la fois humanoïdes et momies, évoquant un monde post humain.

Une exposition de nos productions va être organisée en fin d’année scolaire au sein de notre établissement.

Tout le travail de communication va y être mené par les élèves du Lycée Professionnel : flyers, invitations et accueil le jour du vernissage.

                                                                                                           

Béatrice TOURNEUR(Lettres/ Anglais) Cécile REVERCHON(Art Plastique) Christine LEBRERO (lettres-espagnol) du CSES Jean Lagarde à Ramonville-Saint-Agne                                                                                                                  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Étiquettes : anglais_lp formation_lp