AP - Mettre les élèves en activité en compréhension de l'oral

Samedi 14 octobre 2017 - 20:15

CYCLE 4 (la typologie d’activités proposées est cependant transférable à d’autres niveaux).

Niveau du CECRL : A2, B1 

  
Constat : les élèves redoutent et parfois refusent de s’engager dans des activités de compréhension de l’oral. Ce projet d’AP s’est déroulé sur 12 semaines à raison de 1h / quinzaine sur une classe de troisième et peut être décliné autrement. Certains types d’activités peuvent être intégrés à toute séquence en fonction des documents sonores travaillés. 
Le but est double : dédramatiser l’abord de la C.O. ; amener les élèves à identifier leurs difficultés et proposer des stratégies transférables en vue de les surmonter.

Activités langagières dominantes : compréhension de l’oral

Mise en activité des élèves : verbalisation des difficultés, réflexion individuelle et collective, entrainements, transfert
Travail en demi groupe. Activités en binômes et en groupes. Séance en salle informatique. Auto-évaluation régulière.

Modalités de différenciation : possibilité de proposer des documents dont la difficulté peut varier et être progressive.

Objectifs principaux
L’objectif principal est de donner aux élèves des stratégies transférables visant à les rendre plus autonomes et actifs face à tous les types d'écoutes, dans la classe et hors de la classe.
Le projet est découpé en 5 grandes parties : 
-un travail sur l’anticipation avant l’écoute (image, questions)
-un travail sur l’accent de mot et l’accent de phrase et le rôle qu’il joue sur le sens
-un travail sur les sons de la langue anglaise qui peuvent poser problème à un locuteur non anglophone (lettres muettes, homophones, sons similaires…) 
-un travail sur les différents types d’écoute (pourquoi et pour quoi écoute-t-on ?). 
-La dernière partie renvoie à des sites utiles aux élèves qui voudraient aller plus loin, en autonomie, afin d’améliorer leur compréhension de l’oral.

Évaluation
Avant de commencer l’accompagnement personnalisé, nous avons mis en place une séquence diagnostique, ce qui nous a permis de nous rendre compte des difficultés très variées des élèves en compréhension de l’oral. Les élèves, quant à eux, ont pu mesurer l'importance du travail qu’ils devaient mener sur cette activité langagière.
Suite au travail réalisé en A.P., nous avons élaboré une séquence spécifique, proposée en classe entière et consacrée à la compréhension de l’oral. A partir de documents inconnus mais de difficulté identique, la tâche finale a permis de mesurer les progrès des élèves et de constater qu’ils abordaient cette activité langagière mieux armés et plus confiants.  

Documents utilisés
Nous avons essentiellement puisé dans des sites de compréhension de l’oral ainsi que certains sites outils de référence.

Le dossier dans son intégralité.

Fiche et dossier proposés par Caroline Alban et Laurence Graulière (Collège les Chalets- Toulouse)