Donner du sens au programme : fils rouge et progression en première et terminale

Des notions transversales

Afin de donner de la cohérence au programme il est nécessaire que les élèves en perçoivent les grandes lignes directrices d'une part et disposent d'un document synthétique qui leur permette d'appréhender une grande partie du programme.

La présentation du programme établie dans le texte officiel offre une première piste pour en souligner la cohérence.

Le programme de première a notamment permis aux élèves d’appréhender les différentes acceptions des termes « nation », « nationalismes » et « nationalités » et constitue un point d’appui pour appréhender les différents régimes politiques de ce nouveau programme.

Progression notionnelle du programme d’histoire en première générale

 

 

 

 

 

La réflexion des élèves est placée en terminale en histoire sur « les relations entre les puissances et l’opposition des modèles politiques, des années 1930 à nos jours ». Chaque thème retenu dans ce programme est donc à mettre en perspective avec ces deux axes

enrichir_progressivement_deux_axes_du_programme_terminale.pdf

 

Les élèves ayant bénéficié de l’enseignement de spécialité HGGSP en première ont également pu mener une réflexion approfondie sur des thèmes qui ne sont pas sans entrer en résonnance avec le programme de terminale en tronc commun, à commencer par les deux premiers auxquels ils ont consacré 48 heures environ, soit la durée préconisée pour la mise en œuvre de l’ensemble du programme de terminale :

Thème 1 : Comprendre un régime politique : la démocratie

Thème 2 : Analyser les dynamiques des puissances internationales

Leur compréhension de la notion de « puissances internationales » et leur réflexion sur les régimes politiques constituent pour eux un atout évident pour comprendre ce nouveau programme. Cette remarque pose ainsi celle de la différenciation.

Par ailleurs se dessinent également à a lecture des programmes d’autres cheminements intellectuels possibles, brassant ensemble les thèmes d’histoire et de géographie.

Deux choix ont été faits ici, d'articuler autour des notions de conflit et puissance. D'autres choix peuvent bien évidemment être effectués. 

fil_rouge_programme_tle.pdf

Ce document peut être complété au fur et à mesure des chapitres, en conclusion par exemple, pour faire synthétiser par les élèves le type de conflictualité et l'évolution de la puissance.

Si les choix sont plus guidés en histoire, du fait du balisage des points de passage et d'ouverture, les études de cas en géographie peuvent être beaucoup variées et choisies en fonction des fils rouges mis en avant. Voici un exemple de texte en géographie qui peut permettre de travailler les nouvelles conflictualités.

texte_accroche_cyber_attaques.pdf

 

Des acteurs transversaux

Le préambule du programme de terminale insiste sur la place à accorder aux acteurs et le lien nécessaire entre passé et présent, histoire et géographie : "L’histoire et la géographie montrent aux élèves comment les choix des acteurs passés et présents (individuels et collectifs), qu’ils soient en rupture ou en continuité avec des héritages, influent sur l’ensemble de la société"

On observe souvent dans nos disciplines un risque de déréalisation   ou de survalorisation du rôle des dirigeants (Reagan choisit de...). Ceci se traduit dans les copies par des formulations impersonnelle (”on”, tournures passives...).  De plus de par l'effet de compartimentage précédemment évoqué les élèves ont du mal à faire la relation entre des acteurs évoqués dans un chapitre d'histoire, puis plus tard dans un chapitre de géographie.

Une proposition consiste à créer des fiches permettant de mieux identifier les puissances évoquées dans le programme : Etats-Unis, Russie, Chine, France, Union Européenne... en faisant apparaître la dimension historique des acteurs, les acteurs individuels et collectifs, les inflexions politiques,…

Exemple de construction de fiche d'identité pour l'Iran (cf. travail sur la problématisation et le choix documentaire) :

fiche_didentite_iran.pdf

Ceci répond à plusieurs objectifs : mettre de la cohérence entre les chapitres, réactiver rapidement et gagner du temps progressivement, faciliter les révisions, identifier les catégories d'acteurs. Cette fiche peut être mise en ligne sur un espace commun et abondée par des élèves au fur et à mesure du traitement du programme et de l'actualité.

 

Étiquettes : Histoire Géographie Lycée