2e Bachibac

Thème 1 : Le monde méditerranéen : empreintes de l’Antiquité́ et du Moyen Âge

Chapitre 1 : la méditerranée antique : les empreinte grecques et romaines

Ce chapitre vise à rappeler l’importance des héritages de l’Antiquité grecque et romaine pour la France et l’Espagne d’aujourd’hui.

 On peut pour cela :

  • montrer les grandes caractéristiques de la colonisation grecque en Méditerranée à travers un exemple sur les territoires de l’Espagne ou de la France actuelles ;
  • montrer comment s’opère, sous la domination romaine, un brassage des différents héritages culturels et religieux dans la péninsule ibérique, par exemple à partir de l’étude d’une fondation urbaine (Tarraco, Emerita Augusta, etc.).

Chapitre 2 : La péninsule ibérique dans la Méditerranée médiévale 

Ce chapitre vise à montrer comment, à travers l’exemple de la péninsule ibérique, des civilisations entrent en contact, nouent des relations et connaissent des conflits dans un espace marqué par les monothéismes juif, chrétien et musulman.

On peut mettre en avant :

  • l’émergence de grands ensembles de civilisations à partir de l’étude de cartes ;
  • les contacts et les heurts entre Chrétienté et Islam dans l’Espagne médiévale ; notamment al-Ándalus et la Reconquista ;
  • la place et le rôle des juifs dans l’Espagne médiévale ;
  • Tolède, Cordoue comme carrefours de cultures.

Chapitre 1. La Méditerranée antique : les empreintes grecques et romaines

Chapitre 2. La péninsule ibérique dans la Méditerranée médiévale

Thème 2 : XVe-XVIe siècles : nouveau rapport au monde, mutations intellectuelles

Chapitre 1 : L’ouverture atlantique : les conséquences de la découverte du « nouveau monde »

Ce chapitre vise à montrer le basculement des échanges de la Méditerranée vers l’Atlantique après 1453 et 1492, ainsi que le début d’une forme de mondialisation.

On peut mettre en avant les conséquences suivantes en Europe et dans les territoires conquis :

  • les progrès de la connaissance du monde ;
  • la constitution d’empires coloniaux (conquistadores, marchands, missionnaires, etc.), en privilégiant l’empire espagnol ;
  • l’or et l’argent, des Amériques à l’Europe, et les conséquences de leur afflux ; l’exemple de Séville au XVIe siècle ;
  • le devenir des populations de l’Amérique espagnole (évolution du peuplement amérindien, peuplement européen, métissage, choc microbien) ; Bartolomé de Las Casas et la controverse de Valladolid ;
  • Le développement de l’économie de plantation dans les Caraïbes.

Chapitre 2 : Renaissance, humanisme et réformes religieuses

Ce chapitre vise à montrer comment l’effervescence intellectuelle et artistique de l’époque aboutit à la volonté de rompre avec le « Moyen-Âge » et de faire retour à l’Antiquité.

On peut mettre en avant :

  • le renouveau intellectuel à travers le rayonnement d’une université espagnole : Salamanque ou Alcalá de Henares ;
  • la pensée humaniste à travers un humaniste espagnol ou lié à la Castille (Juan Luis Vives, Miguel Servet) ;
  • la Renaissance artistique : foyers, acteurs ;
  • l’exemple d’un artiste ou d’une œuvre de la Renaissance espagnole et française ;
  • les reformes protestante et catholique qui s’inscrivent dans ce contexte ; le rôle de l’Espagne dans la réforme catholique, avec la fondation de la Compagnie de Jésus en 1540.

 

Chapitre 1. L’ouverture atlantique : les conséquences de la découverte du «Nouveau Monde»

Chapitre 2. Renaissance, Humanisme et réformes religieuses

Thème 3 : L’État à l’époque moderne : France et Espagne aux XVIe et XVIIe siècles

Chapitre 1 : L’affirmation de l’État dans le royaume de France

Ce chapitre vise à montrer l’affirmation de l’État en France dans ses multiples dimensions ainsi qu’à caractériser la monarchie française.

On peut mettre en avant :

  • le rôle de la guerre dans l’affirmation du pouvoir monarchique ;
  • l’extension du territoire soumis à l’autorité royale ;
  • le pouvoir monarchique et les conflits religieux ;
  • le développement de l’administration royale, la collecte de l’impôt et le contrôle de la vie économique ;
  • la volonté du pouvoir royal de soumettre la noblesse ; les limites de l’autorité royale.

Chapitre 2 : La création d’un État moderne en Espagne

Ce chapitre vise à montrer comment, à partir des rois catholiques, s’affirme le pouvoir royal et la modernisation de l’État.

On peut mettre en avant :

  • l’union dynastique entre les couronnes de Castille et d’Aragon ;
  • l’unification et l’extension territoriales ;
  • la modernisation de l’appareil d’État ;
  • l’unification religieuse et ses conséquences.

 

Chapitre 1. L’affirmation de l’État dans le royaume de France

Chapitre 2. La création de l’État moderne en Espagne.

Thème 4 : Dynamiques et ruptures dans les sociétés des XVIIe au début du XIXe siècles

Chapitre 1 : Tensions, mutations et crispations de la société d’ordres

Ce chapitre vise à montrer la complexité de la société d’ordres.

On peut mettre en avant :

  • le poids de la fiscalité et des droits féodaux sur le monde paysan ;
  • une amélioration progressive de la condition des paysans au XVIIIe siècle ;
  • le monde urbain comme lieu où se côtoient hiérarchies traditionnelles (juridiques) et hiérarchies nouvelles (économiques) ;
  • le maintien de l’influence de la noblesse ;
  • le progrès de la connaissance et de la pensée des Lumières remettant en cause les bases de la société d’ordres ;
  • le despotisme éclairé de Charles III (Ilustración).

Chapitre 2 : Les Lumières et le développement des sciences

Ce chapitre vise à montrer l’ampleur de la rupture révolutionnaire avec « l’Ancien Régime » et les conséquences en Europe des guerres de la Révolution et de l’Empire.

On peut mettre en avant :

  • la formulation des grands principes de la modernité politique synthétisés dans la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen ;
  • la volonté d’unir la nation, désormais souveraine, autour de ces principes malgré les conflits et débats qui caractérisent la période ;
  • l’établissement par Napoléon Bonaparte d’un ordre politique autoritaire qui conserve néanmoins certains principes de la Révolution;
  • les modalités de diffusion de ces principes en Europe ;
  • l’impact de la Révolution française en Espagne et la guerre de l’Indépendance ( les Cortes de Cadix et la Constitution de 1812) ;
  • la réaction contre l’absolutisme et l’émancipation de l’Amérique espagnole,  un  héros national de l’indépendance (Bolivar).

 

Chapitre 1 - Tensions, mutations et crispations de la société d'ordres

Chapitre 2 - La Révolution et l'Empire : une nouvelle conception de la nation et ses conséquences en Europe (1789-1814)