Enseignement de l'oral : formation de formateurs

L'oral, objet de toutes les disciplines

Dès le début de leur scolarité, les élèves sont invités à être actifs dans les échanges verbaux, à s'exprimer, à écouter en cherchant à comprendre les apports des pairs, les messages ou les textes entendus, à réagir en formulant un point de vue ou une proposition. Au fur et à mesure de leur parcours scolaire, les élèves sont amenés à acquérir des connaissances et compétences langagières et linguistiques mais également à maîtriser des genres sociaux ou scolaires (conte, débat, interview, exposé, présentation orale, etc.)  qui doivent faire l'objet d'un enseignement explicite et progressif. Mais le nombre de locuteurs dans une classe, la volatilité de l'oral, la gestion du temps sont autant de contraintes freinant l'enseignement de cet objet d'apprentissage.

 

 

 
La mission LDE propose un compte rendu de la journée de formation de formateurs interdegrés et interdisciplinaires (cf programme ci-contre) lors de laquelle les divers acteurs ont croisé leur regard sur la question de la formation des enseignants autour de l'enseignement de l'oral en veillant à ne pas le réduire à la préparation des examens terminaux que sont l'oral du DNB, le Grand oral du Baccalauréat ou encore la présentation du Chef d’œuvre en bac professionnel.
 

Conférence de Claudine Garcia-Debanc

Conférence de François Le Goff

Témoignage en SVT, Mathieu Janet

Témoignage en mathématiques, Catherine Chelles

Témoignage en français, Alexia Bonnet-Motycka

Témoignage en anglais, Gérald Kenny

Restitution collaborative des ateliers

 

 

 

 

 

Partager