Une mini ludothèque au CDI

 

Partage de pratique, l'expérience autour de la mise en place d'une ludothèque de Nadine Wiatrowski, professeur documentaliste au collège de la Montagne Noire, Labruguière

 

"Pour la troisième année scolaire, je propose un nouveau service aux usagers du CDI, autour du jeu de société : la première année, dans l'académie de Martinique, en m'appuyant sur les conseils  d'une  librairie-boutique café jeux, la Kazabul-Kazajeux et depuis deux ans dans le Tarn.

L'idée m'est donc venue de la librairie dans laquelle je passais les commandes du CDI qui s'est associée à une boutique de jeux dans un nouvel espace conjoint !

 

J'ai demandé à mon chef d'établissement s'il m'autorisait à animer un club "Jeux et Réflexion" sur le temps péri-scolaire de la pause-déjeuner, en m’appuyant sur la circulaire n° 2012-011 du 12-1-2012, "Le plan pour les sciences et les technologies à l'École lancé le 31 janvier 2011 » qui « propose aux enseignants de développer le recours aux jeux traditionnels  comme  les échecs, les jeux à règles (jeux de cartes ou de plateau), les jeux  de construction qui permettent de développer la motivation, la concentration des élèves, d'encourager leur esprit d'autonomie et d'initiative et de travailler  les fondamentaux par une approche différente. »

 

Les jeux sont généralement financés par le  foyer  mais  il  m'arrive  de compléter sur le budget du CDI. Je profite  du système de navette du CANOPE du Tarn qui possède un catalogue de jeux éducatifs important et j'amène parfois mes propres jeux.

Le club hebdomadaire a beaucoup de succès (celui où les élèves sont les plus assidus et où j'ai plus de demandes que de places !) et surtout il participe à la fréquentation du CDI par des élèves qui ne venaient pas avant.

Depuis l 'an dernier, suite  à une  JDD et d'après l'expérience de plusieurs collègues, j'ai autorisé l'utilisation de certains jeux en libre accès, comme pour l'utilisation des ordinateurs. Cela demande l'établissement  de certaines  règles. J'ai lu notamment le livre de Julien Devriendt  Jouer en bibliothèque : se détendre, découvrir, apprendre (Presse de l'ENSSIB. La  boîte  à outils.  2015) et on peut en retenir ceci si l'on hésite concernant  notre  fonction  : "  Les missions des bibliothèques sont d'apporter des contenus à leurs usagers, qu'ils soient informatifs ou de divertissement. Le jeu, à la fois contenu culturel et pratique populaire, s'adresse à toutes les générations et classes sociales. "

Apprendre différemment et en s'amusant a toujours  été l'une  de nos  ressources, et les serious game sélectionnés pour les élèves sur l'ordinateur sont désormais sérieusement concurrencés dans mon CDI par les jeux de société.

La première année, j'avais dans le  cadre du Parcours  Avenir  organisé  une visite à la librairie et à la boutique de jeux afin d'échanger avec  les professionnels sur leur parcours et leur métier et en fin d'année  j'avais offert des pass-jeux et des bons d'achat à la fête du collège.

Donc, pour résumer, s'appuyer sur les conseils voire le partenariat de votre boutique de jeux la plus proche, choisir des jeux où les élèves ne s'ennuient pas mais ne crient pas non plus, qui se jouent en 35-40 mn maximum et si possible trouver un autre adulte pour aider à encadrer le club si vous en montez un.

Les jeux favoris des élèves sont Crôa! , Dixit, Gagne ton papa, Quoridor, Code names et Quarto

Pour l’année en cours, voici les nouvelles idées d'acquisitions: Magic Maze, Dream On et IQ-Link "

Nadine Wiatrowski

 

 

 

 

Étiquettes : jeu jeux

Partager