Création d'un jeu d'observation sur la bataille de la Somme

La réalisation d'un jeu d'observation à partir de la bande dessinée de Joe Sacco "Le premier jour de la bataille de la Somme", dans le cadre d'un atelier d'écriture, a permis de développer l'esprit critique des élèves de 2de qui y ont participé, par la prise de conscience de la difficulté à comprendre puis à traduire en mots un document entièrement visuel. En effet la bande dessinée est muette. Après avoir produit des phrases descriptives, les élèves ont réalisé la part d'interprétation qu'ils avaient introduite dans leur description, en faisant la distinction entre fait et opinion dans le vocabulaire et les tournures de phrases employés. Puis ils ont dû évaluer s'ils pouvaient ou non maintenir leur interprétation, quand il y en avait une, selon la probabilité de son exactitude. Les 24 phrases obtenues ont constitué les éléments du jeu d'observation intitulé "Saurez-vous retrouver ces détails ?".

 

  • Le contexte

Le lycée organisait une grande journée culturelle banalisée, le jeudi 12 avril 2018, sur le thème de la Première guerre mondiale, intitulée “Sur les traces de 14-18”. Tous les professeurs et les élèves étaient mobilisés, depuis l’an dernier déjà, pour la préparation de cette journée. Des ateliers, des spectacles, des conférences, des expositions, un bal… de nombreuses activités et animations étaient proposées aux élèves. Ceux-ci devaient s’inscrire grâce à un catalogue d’actions, mis en ligne sur l’ENT du lycée.

Le projet

J’ai souhaité reproduire à grande échelle (30 m X 90 cm) la bande dessinée de Joe Sacco, “Le premier jour de la bataille de la Somme”, une bande dessinée qui se présente à l’origine sous forme d’un leporello (50 pages en accordéon) de 7 m de long. Cela dans le but d’exposer cette fresque impressionnante le jour de notre rendez-vous culturel du 12 avril. 6 bâches de 5 mètres chacune étaient exposées en extérieur devant le CDI, offrant un parcours visuel de grande ampleur sur cette bataille.

Pour que les lycéens s’attardent et regardent vraiment la fresque, au lieu de ne faire que passer, j’ai imaginé de faire réaliser par des élèves un jeu d’observation sur le modèle de “Où est Charlie ?”. J’ai donc sollicité un professeur de français pour lui proposer un atelier d’écriture.

Les élèves devaient produire des phrases permettant aux visiteurs qui viendraient voir la fresque de repérer des détails dans ces 30 mètres de dessin.

 

La séquence pédagogique

Durée de la séquence : 1 heure

Nombre d’élèves : 25 élèves

Intervenants : documentaliste + professeur de français en co-animation

Lieu : salle de classe (le CDI était surchargé au moment voulu)

Objectif

 

Atelier d’écriture

Réalisation d’un jeu d’observation

Compétences

Savoir observer

Lire une image fixe

Prélever une information visuelle

Savoir rédiger des phrases précises et objectives

Distinguer fait/opinion

Développer l’esprit critique

Déroulement
Introduction par la professeur documentaliste

Présentation de la journée “Sur les traces de 14-18” aux élèves de la classe et plus particulièrement de la place du projet auquel ils participent : une exposition accompagnée d’un jeu d’observation à destination de tous les élèves du lycée.

 

Présentation du livre “Le premier jour de la bataille de la Somme” et de l’auteur Joe Sacco.

 

Présentation du contexte historique de la bataille.

Consignes données par le professeur de français
Configuration et supports

. Travail en binôme

. 2 planches par binôme photocopiées en agrandissement au format A3

. Productions à recopier sur des fiches élèves

Phases de travail

. Phase d’observation : observer les dessins.

 

. Phase de repérage : repérer un détail significatif et unique, de préférence un personnage et l’entourer ou le repasser au marqueur fluo.

 

. Phase de rédaction : rédiger une phrase ou deux permettant de retrouver le détail choisi, à destination des élèves qui viendront visiter l’exposition et découvriront les dessins pour la première fois.

 

. Phase de validation : souligner dans la phrase les mots qui correspondent à quelque chose de visible sur le dessin (= faits). Les mots non soulignés sont de l’ordre de l’opinion ou de l’interprétation.

Encadrement de l’activité par les deux professeurs

Les professeurs documentaliste et de français passent de groupe en groupe pour valider le choix du détail qui sera décrit, pour améliorer la qualité de l’expression (aide sur le vocabulaire), pour valider les phrases qui seront retenues pour le jeu.

Bilan

 

La préparation de la séquence a eu lieu en deux fois, chaque fois une heure de concertation. J’ai préparé les supports, les fiches élèves et mon introduction. La co-animation a bien fonctionné.

 

La séquence a été très animée, les élèves ont globalement bien répondu à la proposition d’activité qui leur a été faite. Deux élèves n’ont rien produit du tout, malgré le fait que les professeurs sont passés plusieurs fois voir chaque binôme.

 

Les phrases produites ont nécessité des corrections orthographiques après la séquence et, pour quelques-unes, des améliorations stylistiques (répétitions, tournures maladroites...), apportées par les deux professeurs.

 

Une heure a été suffisante pour la production d’écrit. Il aurait fallu une heure de plus pour une mise en commun concernant le travail sur l’esprit critique et pour la mise en forme finale des productions. J’ai finalisé le travail sous forme d’affiches au format A3 plastifiées qui ont été posées près des bâches, sur le parcours visuel. Idéalement, il aurait été préférable de faire travailler la classe sur la réalisation concrète des affiches.

 

Le professeur n’a pas voulu, par manque de temps, accorder une heure supplémentaire pour ce travail, malgré mon insistance. La réalisation finale du jeu étant son principal objectif.

 

Lors de la journée culturelle du 12 avril, l’exposition a suscité un vif intérêt : les élèves visiteurs ont parcouru avec attention chaque panneau à la recherche des détails que voulaient leur faire trouver les élèves concepteurs du jeu.

 

Nathalie Golfin, professeur documentaliste, lycée Henri Matisse de Cugnaux (31)

Partager