TraAM EMI 2019-2020 - Lettres-Histoire

Apprécier la fiabilité des informations données par des applications de géolocalisations et de transports pour améliorer l’autonomie des élèves, la mobilité en période de PFMP notamment des élèves à besoins éducatifs particuliers

 

Les activités proposent d’interroger la fiabilité des informations d’applications de géolocalisation et d’applications de transport pour évaluer l’aide potentielle à destination notamment des élèves à besoins éducatifs particuliers en situation de PFMP. Partant du repérage des pratiques des élèves pour se déplacer, il s’agit d’identifier, de visualiser les différents modes de transports possibles pour un trajet donné en situation de PFMP et d’attribuer à chaque élève 1 à 2 applications à tester en fonction de l’aide qu’elle sera censée lui apporter.

Les difficultés à se repérer, à mémoriser, à s’organiser de certains élèves sont souvent un frein à la réussite de leur période de formation en entreprise, cette expérimentation se voulait favoriser l’autonomie de ces élèves, par la phase de tests d’applications et la création d’une application dédiée embarquant les informations, les documents nécessaires à leur stage.

Mise en œuvre en fin d’étude du thème de Géographie “Transports et mobilités”, programme CAP, la séquence questionnera : « Évaluer les informations données par les applications pour prendre conscience des conséquences sur le territoire et les habitants des déplacements urbains », et mise en perspective EMC & EDD.

 

Compte tenu de la situation sanitaire, la totalité du scénario pédagogique n’a pu être réalisé en présentiel. Les élèves de 2de CAP, partant en PFMP le 16 mars, date du confinement, étaient en possession de l’ensemble des outils. 

 L’expérimentation se finalisera à leur prochain départ en entreprise pour le test des applications, la rédaction collaborative des fiches d’évaluation des applications et la mise en perspective en EDD. De même la mutualisation avec la collègue d’économie-gestion qui a construit son expérimentation TraAM sur la construction d’un « outil de mutualisation » des informations sur les entreprises se fera au retour de la prochaine PFMP. (vers page TraAM éco-gestion) 

 

Accédez à la présentation cliquer sur l'image

OBJECTIFS :  

Tester la pertinence, la fiabilité des informations transmises par des applications de géolocalisation, de transports. 

Faciliter le déplacement des élèves, élèves à besoins éducatifs particuliers sur leur lieu de stage dans des entreprises le plus souvent éloignées de leur domicile. 

Réfléchir à l’impact de l’utilisation de ces technologies nomades sur l’environnement, évaluer leur plus-value en comparant impact environnemental et bénéfice informationnel pour l’élève et donner un score à chaque application. 

 

ENSEIGNEMENT : 

Géographie - Seconde CAP Sérigraphie, Lycée professionnel Stéphane Hessel, Toulouse 

 

COMPÉTENCES TRAVAILLÉES : 

  • Se repérer
  • Contextualiser 
  • Mener et construire une démarche géographique et la justifier
  • Collaborer et échanger
  • S’impliquer dans un travail et coopérer (EMC) 

 

CRCN :  

Communication et collaboration : niveau 2 ; Création de contenu : niveau 3 ; Protection & Sécurité : niveau 4. 

 

EMI : 

Des langages pour penser et communiquer : être auteur 

Les représentations du monde et de l’activité humaine : Assumer une présence numérique 

Comprendre et s’approprier les espaces informationnels et les outils de recherche. 

 

HYPOTHÈSE : 

L’objectif de ce projet était de trouver des stratégies pour faciliter les déplacements des élèves, des élèves à besoins éducatifs particuliers, et d’évaluer la fiabilité d’outils numériques comme facilitateur d’autonomie.  

Cette démarche s’inscrit dans le programme de Géographie de CAP dans le thème « Espace, transports et mobilités » qui propose l’étude des « mobilités au quotidien d’un habitant » par le repérage des différents modes de transports, des durées de déplacement et qui questionne les liens entre les formes de mobilités et le changement climatique. 

 

 

DESCRIPTION PRATIQUE DE LA MISE EN ŒUVRE : 

  • Les activités de ce projet TraAM ont été réalisées en fin d’étude et mise en perspective (EDD) du thème de Géographie “Transports et mobilités” et questionnait : « Évaluer les informations données par les applications pour prendre conscience des conséquences sur le territoire et les habitants des déplacements urbains ».  
  • À partir des adresses des lieux de stage des élèves, il s’agit de repérer les modes de transports susceptibles d’être mobilisés depuis leur lieu de résidence, puis pour chacun d’eux de sélectionner une à deux applications soit de géolocalisation soit de transport.  Ils devront évaluer à chaque trajet la fiabilité des informations données par ces applications. 
  • À l’issue de la PFMP, les élèves rapportent leurs fiches d’évaluation, font le bilan de leurs tests et en groupe d’utilisateurs rédigent une fiche par application pour mesurer l’utilité, la pertinence, la fiabilité des informations. 
  • Pour faciliter ces activités, l’ensemble des documents sont imprimés recto/verso sur un format A3. En complément, une application dédiée, GlideApps, qui compile tous les documents nécessaires est mise à disposition des élèves, afin de limiter, d’éviter la perte ou l’oubli des documents. 

accès à l'appli via lien ou QRCode

                                https://sdc5q.glideapp.io/   

                          

 

C:\Users\chernandez4\Documents\COVIT\COVIT19.JPG  Activités non réalisées, reportées au prochain départ en PFMP 

  • Chaque élève a une fiche A3 : « Feuille de route PFMP-mobilité » et pour ceux qui le souhaitent la mise à disposition de l’appli GlideApps. 
  • Les élèves renseignent tous les jours la fiche de test, en notant l’appli qu’ils ont utilisé, en identifiant l’«atout accessibilité », par ex. si l’appli leur a permis d’éviter un incident sur leur trajet ; la « contrainte accessibilité », par ex. si l’appli leur a suggéré un trajet inapproprié. 
  • Ils essaient d’évaluer leur CO2, leur empreinte carbone par jour en fonction du mode de transport utilisé : transport en commun, véhicule automobile, scooter, vélo, trottinette, à pied. 
  • En fin de période de stage, ils complètent individuellement pour chaque appli testée une fiche « évaluation appli » qui va leur permettre de commencer à évaluer la pertinence, la plus-value des applis. 
  • Au retour de PFMP, les élèves par groupes d’utilisateurs rédigent ensemble une fiche par application qui comporte les atouts, les contraintes, les points de vigilance, le nombre d’étoiles attribué et une recommandation. 
  • Ces évaluations des applis ont vocation à être diffusé via l’ENT et notamment vers les élèves à besoins éducatifs particuliers. 

 

 

ACTIONS DE L’ENSEIGNANT : 

En amont 

  • Récupérer les adresses de lieux de stage des élèves, leurs adresses domicile pour établir les trajets et lister les modes de transports accessibles. 
  • Identifier les applications de géolocalisation ou de transports utilisables. Pour ce projet ont été choisi les applications suivantes :   

Pour les transports en commun : appli des transports de la ville de Toulouse, Tisséo et Moovit 

Pour les trajets à vélo, en trottinette, en scooter, à pied : Geovelo et Moovit 

Pour les trajets en véhicule personnel : Mappy et Michelin 

  • Obtenir l’autorisation des parents d’élèves d’utiliser leur smartphone et leur data pour cette expérimentation. 
  • Préparer l’ensemble des documents papier. 
  • Construire l’appli GlideApps dédiée à l’expérimentation. Ici chaque élève voit uniquement son interface avec les applis qu’il va devoir tester et les fiches qu’il peut renseigner en se connectant directement via le lien de l’appli, fourni par l’enseignant, ce qui suppose que chaque élève ait une adresse mail pour pouvoir s’identifier. L’identification est seulement nécessaire à la première connexion. L’enseignant lui voit l’ensemble des élèves. (En annexe le lien vers l’appli, où vous pouvez voir l’interface professeur avec 3 exemples de fiches élèves) 

 

OBSTACLES ET MODIFICATIONS : 

La connexion au site GlideApps nécessite une inscription via un compte gmail, il faut donc être vigilant quant au RGPD et privilégier une adresse spécialement dédiée pour cette application. 

 

LES INTÉRÊTS DU NUMÉRIQUE :  

Ici, l’utilisation du smartphone et d’applications sont des pratiques juvéniles du numérique qui devraient séduire les élèves. L’actualisation des informations en temps réel, l’instantanéité des notifications devraient être un atout pour favoriser la mobilité et l’autonomie des élèves notamment ceux à besoins éducatifs particuliers qui pourraient ainsi envisager une mobilité à l’étranger.

Plus-value appli GlideApps : permet de mettre en oeuvre la différenciation, d'adapter le contenu des fiches, les questionnaires aux compétences des élèves, par la sélection du nombre d'items, les modalités de réponses, par ex. case à cocher, like, liste de choix...

 

RESSOURCES ET OUTILS NUMÉRIQUES MOBILISÉS : 

Smartphone 

Sites :