INCUBATEUR

Le Café pédagogique - ARTICLE

APLIM

 

APprentissage d'une Langue vivante étrangère par IMmersion

 

Description du projet

Ce projet a pour objectif d'étudier l'apport de la réalité virtuelle dans l'enseignement des langues vivantes et plus précisément les effets de l'immersion sur la focalisation attentionnelle. Il part du postulat que la réalité virtuelle augmentée par la technologie immersive favorise la focalisation attentionnelle de l'élève sur des contenus linguistiques, notamment à l'oral. 

Ces dispositifs pédagogiques font de l’apprentissage de la langue étrangère une véritable expérience suscitant des émotions et favorisant une implication plus grande de l'élève dans son apprentissage. La motivation, l'activité, l'engagement cognitif et émotionnel servent alors de leviers à l'entraînement des compétences en anglais des élèves, y compris les compétences (inter)culturelle et sociale.

Les élèves peuvent en effet :

  • communiquer dans un monde virtuel avec leurs correspondants
  • travailler sur des projets collaboratifs dans leurs pays respectifs
  • créer des modèles en 3D
  • créer des visites guidées en 360° en joignant la réalité augmentée à la réalité virtuelle
  • partager leurs réalisations dans ce monde virtuel pour qu’elles soient visualisées par leurs correspondants et leurs camarades

Les compétences visées sont plurielles : Communication interculturelle (parler), collaboration, créativité, pensée critique (modèle 4C), Compréhension/Production de l’oral (supports audiovisuels), Education aux médias (apprendre sur et avec la technologie).

Ce projet, retenu fin 2017 comme projet incubateur par la Direction du Numérique Educatif, bénéficie ainsi d'un financement national. Il fait l'objet d'un partenariat de recherche avec l'Université Toulouse Jean Jaurès dans les domaines de la psychologie et des sciences de l'éducation, pilotée par André Tricot, professeur des universités.

Les résultats des recherches donneront lieu à des publications scientifiques, à des préconisations pédagogiques utiles aux enseignants de langues désireux d'intégrer la réalité virtuelle dans leurs classes, ainsi qu'à la production de ressources pédagogiques.

 

La mise en oeuvre du projet

Le projet est aujourd’hui expérimenté dans 4 lycées professionnels de l'académie  :  le LP Antoine Bourdelle de Montauban (Mme Delort); le LP Roland Garros de Toulouse (M. Filaretos); le LPO Saint Exupéry de Toulouse (Mme Planté); le CSES Jean Lagarde de Ramonville Saint-Agne (Mme Tourneur).

 

 

France Bleue Toulouse a consacré un article au lancement de cette expérimentation.

Les formations à la prise en main du matériel et aux premiers usages ont débuté au mois de janvier 2018 et se poursuivent dans les établissements expérimentateurs :

  • Paramétrage et prise en main du matériel (smartphone Samsung S8, Casque Samsung Gear VR et caméra Samsung Gear 360)
  • Prise en main de l'interface Oculus
  • Prise de photos et vidéo 360° puis visualisation dans le Samsung Gear VR
  • Echanges en VR via l'application Vtime
     

Les stagiaires au travail :

 

 

 

 

Lancement officiel du projet APLIM

Le lancement officiel dans les 3 établissements

Lundi 1erOctobre à Beaumont de Lomagne, mercredi 3 octobre à Saint-Girons et jeudi 4 octobre à Pins-Justaret a eu lieu le lancement officiel du projet APLIM (Apprentissage des langues par Immersion) en présence de Monsieur  Piombo (DAN), Monsieur Carinola (DAN adjoint), Madame Aligé (IEN Lettres-anglais), Monsieur Lamrani (chargé de mission à la DANE et chef de projet APLIM), des chefs d’établissements : M. Ropert, M. Junca, Mme Pendariès, M. Junca, de Mme Meyran-Martinez (allocataire de thèse)de Mme Woessner (enseignante allemande), ainsi que des enseignantes de langues, Mme Ercoli, Mme Coudoré et Mme Voynet et des RUPN de chaque établissement Antoine Fiault, Franck Garcia, Didier Schricke.  

Lors de cette prise de contact, M. Piombo a souligné l’importance nationale d’APLIM et a rappelé les rôles de chaque partenaire dans ce projet qui mêle pédagogie, innovation technologique, recherche universitaire et coopération internationale.

 

2 / Formation

Le mardi 2 octobre a eu lieu sur le site de la DANE la première journée de formation des différents partenaires du projet APLIM. Cette journée encadrée par M. Lamrani et M. Chaluleau (responsables du projet APLIM à la DANE) vise à former les enseignantes et leur pôles d’appuis (Bernard Porte pour l’Ariège, Michel Dumail pour le Tran et Garonne et Salloum Abbas pour la Haute –Garonne) à la première technologie qui sera mise en œuvre pour le projet : Holobuilder. Ce logiciel permettra aux élèves de créer une visite virtuelle des établissements qu’ils partageront ensuite avec leurs homologues allemands.
La matinée, les enseignantes et leur inspectrice ainsi que Mme Meyran-Martinez se sont réunies pour finaliser le scénario pédagogique à mettre en œuvre avec les élèves.

Pendant ce temps, les pôles d’appuis se sont concertés pour pallier aux problèmes techniques.

L’après-midi, la formation a pris la forme d’un escape game s’inspirant d’une célèbre série espagnole, dans lequel trois équipes devaient se servir des caméras Samsung Gear 360 et des Samsung S9 pour réaliser des photos de repérage puis les monter grâce au logiciel Holobuilder. La forme ludique, pratique et originale de cette formation a rencontré un vif succès.