INCUBATEUR

EDUL@b

EDUl@b, lieux de co-formation dans l'académie

 

Présentation générale

La Délégation académique au numérique éducatif de Toulouse porte le projet des EDUl@b, des lieux de co-formation animés par un·e référent·e aux usages pédagogique du numérique (RUPN), qui est un·e enseignant·e du second degré possédant une expertise du numérique au service des élèves.

Enseignant·es du premier et du second degré, les RUPN sont là pour : 

- Vous accompagner dans la mise en œuvre des projets nationaux et académiques (PIX, RGPD, CRCN, etc.) 

- Vous conseiller dans la conception de vos projets pédagogiques liés au numérique 

- Vous aider dans la prise en main et les usages pédagogiques de matériel mis à votre disposition : Webradio, robot et objets programmables (Thingz, Makey Makey, Ohbot et Ozobot), drones, etc.

Ils·elles exercent leurs missions sous l’autorité du délégué académique au numérique (DAN) au niveau d'un "réseau d'Edul@b collèges" (REC) ou d'un réseau d'Edul@b lycées" (REL) et interviennent dans l’ensemble des collèges, lycées et circonscriptions de ce réseau.

L’objectif est de renouveler la formation enseignante, d’enrichir les dynamiques individuelles et collectives de développement professionnel en privilégiant les échanges entre pairs à l'échelle locale. 

Le projet académique favorise cette expérimentation puisqu'il nous encourage à développer notre réflexion et notre action sur l’accompagnement des dynamiques de travail collectif et l'émergence d’organisation apprenantes sur les territoires. Il sera précieux d'associer les chercheurs à ce projet afin d'évaluer, de modéliser et de produire des connaissances sur les phénomènes induits par ces nouveaux dispositifs de formation.


  

Cartographie

La DANE propose un maillage territorial de l'académie composé de 15 réseaux d'EDUL@B Lycées (REL) et 21 réseaux d'EDUL@B collèges (REC).

CLIQUEZ sur LA CARTE DES EDUL@B pour la voir en plein écran

découvrir de quel Edul@b dépend votre établissement ou votre école et obtenir les coordonnées du référent.

Voir en plein écran

Programme des stages

APLIM

 

Image
aplim.png

 

 

APprentissage d'une Langue vivante étrangère par IMmersion

 

Description du projet

Ce projet a pour objectif d'étudier l'apport de la réalité virtuelle dans l'enseignement des langues vivantes et plus précisément les effets de l'immersion sur la focalisation attentionnelle. Il part du postulat que la réalité virtuelle augmentée par la technologie immersive favorise la focalisation attentionnelle de l'élève sur des contenus linguistiques, notamment à l'oral. 

Ces dispositifs pédagogiques font de l’apprentissage de la langue étrangère une véritable expérience suscitant des émotions et favorisant une implication plus grande de l'élève dans son apprentissage. La motivation, l'activité, l'engagement cognitif et émotionnel servent alors de leviers à l'entraînement des compétences en anglais des élèves, y compris les compétences (inter)culturelle et sociale.

Les élèves peuvent en effet :

  • communiquer dans un monde virtuel avec leurs correspondants
  • travailler sur des projets collaboratifs dans leurs pays respectifs
  • créer des modèles en 3D
  • créer des visites guidées en 360° en joignant la réalité augmentée à la réalité virtuelle
  • partager leurs réalisations dans ce monde virtuel pour qu’elles soient visualisées par leurs correspondants et leurs camarades

Les compétences visées sont plurielles : Communication interculturelle (parler), collaboration, créativité, pensée critique (modèle 4C), Compréhension/Production de l’oral (supports audiovisuels), Education aux médias (apprendre sur et avec la technologie).

Ce projet, retenu fin 2017 comme projet incubateur par la Direction du Numérique Educatif, bénéficie ainsi d'un financement national. Il fait l'objet d'un partenariat de recherche avec l'Université Toulouse Jean Jaurès dans les domaines de la psychologie et des sciences de l'éducation, pilotée par André Tricot, professeur des universités.

Les résultats des recherches donneront lieu à des publications scientifiques, à des préconisations pédagogiques utiles aux enseignants de langues désireux d'intégrer la réalité virtuelle dans leurs classes, ainsi qu'à la production de ressources pédagogiques.

 

La mise en oeuvre du projet

Le projet est aujourd’hui expérimenté dans 4 lycées professionnels de l'académie  :  le LP Antoine Bourdelle de Montauban (Mme Delort); le LP Roland Garros de Toulouse (M. Filaretos); le LPO Saint Exupéry de Toulouse (Mme Planté); le CSES Jean Lagarde de Ramonville Saint-Agne (Mme Tourneur).

 

 

 

France Bleue Toulouse a consacré un article au lancement de cette expérimentation.

Les formations à la prise en main du matériel et aux premiers usages ont débuté au mois de janvier 2018 et se poursuivent dans les établissements expérimentateurs :

  • Paramétrage et prise en main du matériel (smartphone Samsung S8, Casque Samsung Gear VR et caméra Samsung Gear 360)
  • Prise en main de l'interface Oculus
  • Prise de photos et vidéo 360° puis visualisation dans le Samsung Gear VR
  • Echanges en VR via l'application Vtime
     

Les stagiaires au travail :

 

Image
formationaplim1.jpg

 

Image
formation_aplim.jpg

 

 

 

 

Lancement officiel du projet APLIM

Cette semaine, le projet incubateur APLIM a officiellement été lancé dans l’académie de Toulouse avec la présentation officielle dans les établissements et la formation des différents partenaires.