Les formations de bassin

Un dispositif de formation au coeur des territoires

  • Un plan de formation bassin à l'initiative de la commission formation bassin.
  • Les formations mises en oeuvre se déploient à l'échelle du bassin, de l'inter-bassin ou du département.
  • Ces formations ont vocation à se dérouler dans un cadre inter catégoriel et doivent s'inscrire dans une contextualisation des priorités nationales et du projet académique à l'échelle du bassin.

 

Le Plan de Formation Bassin est à l'initiative d'une commission de formation bassin qui élabore des demandes dans le cadre d'une enveloppe déléguée. 

 

Cette commission de bassin intègre, outre le DASEN ou son représentant, les personnels de direction, les IA-IPR correspondants du bassin et les IEN-ET EG référents du réseau du bassin, l'ingénieur de formation DAFPEN en charge du territoire, et enfin un IEN et un IEN-IO en tant que de besoin.

  • Les moyens mis à disposition sont les suivants : trois jours de formation par bassin ; déplacements de 30 personnels (hors AED), par jour, sur un établissement lieu de formation, paiement de la vacation d'un intervenant extérieur, formateur ou conférencier de l'académie, pour deux journées (soit 12 heures) sur les trois journées, au tarif de base (soit 42 euros de l'heure). Si des déplacements de personnels du premier degré sont nécessaires, ils seront pris en charge sur le budget départemental (BOP 140).

Pour l’année 2019-2020, les formations en bassin seront organisées selon deux modalités distinctes :

 

Formations en bassin à pilotage académique :

  • sur le travail personnel de l'élève dans le cadre de la poursuite de l'accompagnement à la mise en œuvre du dispositif « devoirs faits »,
  • sur l'orientation, en particulier dans le cadre de l’accompagnement à la mise en œuvre de la réforme du lycée général et technologique et de la transformation de la voie professionnelle (formation des professeurs de seconde des lycées général, technologique et professionnel),
  • sur l'accueil des élèves à besoins éducatifs particuliers.

Formations en bassin inscrites au PLAN DE FORMATION DE BASSIN (PFB), réalisé par chaque territoire, en lien avec la DAFPEN :

Chaque bassin fait des propositions d'actions de formation dans le cadre de la commission formations. Elles sont validées lors d'une commission départementale des formations.

Les dernières réformes conduites pourraient amener à porter la réflexion collective sur les priorités suivantes :

  • l'évaluation des acquis des élèves : comment penser et mettre en œuvre l'évaluation des acquis des élèves dans ses trois dimensions : évaluer pour certifier, évaluer pour enseigner, évaluer pour aider l'élève à apprendre et à progresser.
  •  le conseil de classe (les bulletins trimestriels, bilans périodiques) : quelles évolutions nécessaires, quelles transformations possibles ? En particulier en lien avec la réforme du lycée général et technologique et la transformation de la voie professionnelle.
  • les transitions : liaisons collège-lycée, la transition entre seconde et première, la transition entre première et terminale, le lien entre le lycée et le supérieur.
  • la différenciation et la gestion de l'hétérogénéité.

Circulaire