Le vide est plénitude, 29 juin-28 octobre 2018, musée Goya

Vendredi 29 juin 2018 - 10:00 - Dimanche 28 octobre 2018 - 10:00

L’exposition du musée Goya présente une soixantaine de sculptures en bronze, marbre, terre cuite… ainsi qu’une sélection de dessins, couvrant la période de 1900 à 1934.

 

Pablo Gargallo naît en 1881 à Maella en Aragon.
En 1888, il s’installe avec sa famille à Barcelone et entre à 14 ans dans l’atelier du sculpteur Eusebi Arnau-Mascort.
En 1898, il participe à des expositions collectives à Barcelone et intègre l’École des Beaux-Arts « La Llotja ».
Il fréquente le fameux café d’Els Quatre Gats où il se lie d’amitié avec Picasso, Nonell, Canals avant de partir pour Paris en 1903.
Après plusieurs séjours durant lesquels il côtoie Juan Gris, Apollinaire, Reverdy, il s’installe définitivement dans la capitale française en 1924.
De santé fragile, il meurt à Barcelone en 1934. Son œuvre audacieuse, exigeante et puissante fait de lui l’un des sculpteurs les plus novateurs du XXe siècle.

 

Le Grand prophète fondu en bronze en 1936 témoigne de la puissance exceptionnelle de ses sculptures et nous rappelle la modernité d’Ossip Zadkine.
Ses pièces font partie des plus grandes collections au monde, le MET à New York, le Reina Sofia à Madrid, le Centre Pompidou à Paris.
En hommage à son immense talent, la Ville de Saragosse lui a consacré un musée, le « Palacio de Argillo », inauguré en 1985.

 

Étiquettes : ActuPart ActuPatrimoine

Patrimoine, musées, arts

Musée Goya - Castres
Thérèse URROZ
 therese.urroz@ac-toulouse.fr
 05 63 71 59 27
Permanence : mardi après-midi de 14h00 à 17h00

Patrimoine, musées

Paul-Henri ROULLIER
 paul-henri.roullier@ac-toulouse.fr
 05 36 25 81 47
Permanence : lundi et mercredi matin,
jeudi toute la journée