Lettre de rentrée des IA IPR EVS

Les lettres de rentrée des IA IPR EVS soulignent les grands axes prioritaires de l'année scolaire pour l'ensemble des personnels, une partie est spécifiquement destinée aux conseillers principaux d’éducation.

Pour la découvrir dans son intégralité cliquez ici : 

Encart commun des lettres de rentrée des IA-IPR

Le collège des IA-IPR de l'académie de Toulouse vous souhaite une bonne rentrée scolaire et vous adresse cette lettre pour porter à votre attention ses principaux axes de travail de l’année scolaire à venir. Comme pour la rentrée précédente, il s’agit en premier lieu de considérer les conditions d’enseignement particulières de l’année passée, notamment dans de nombreux lycées. Il convient plus que jamais de tenir compte d’une hétérogénéité probable des acquis des élèves, peut-être plus importante qu’en temps ordinaire et d’accorder de l’attention aux évaluations de début septembre, quels que soient les niveaux d’enseignement. Les axes de travail académique intègrent d’abord, de façon plus globale, une réflexion sur l’évaluation. Ils donnent ensuite, dans la continuité des années précédentes, une place prioritaire à l’apprentissage de l’oral et à la valorisation des pratiques pédagogiques qui en découlent, ainsi qu’au déploiement de « Devoirs faits » et aux liaisons inter-cycles.

Un nouveau cadre pour l’évaluation et le contrôle continu au LGT, dans la perspective du baccalauréat 2022

Le contrôle continu, qui représentera dès la session 2022 40 % de la note du baccalauréat, devient certificatif, ce qui implique la nécessité d’une concertation et d’une harmonisation pour construire une culture commune de l’évaluation, de la seconde à la terminale. Des textes nationaux et un guide pédagogique rédigé par l’Inspection générale (parution prochaine), fixent le cadre et les modalités du travail à conduire. Une réflexion en établissement, qui engage l’ensemble de l’équipe pédagogique, doit aboutir à l’élaboration d’un projet d’évaluation. Le collège des IA-IPR sera attentif à accompagner les équipes dans le cadre de la rédaction de ce projet et de la mise en œuvre de pratiques d’évaluation qui garantissent à tous les élèves une équité de traitement, dans le respect de la marge de liberté pédagogique propre à chaque discipline.

Au collège, la poursuite de « Devoirs faits » et l’action en faveur de la continuité école-collège

Le dispositif « Devoirs faits » est maintenant bien en place dans les établissements de l’académie. Les IA-IPR se mobilisent pour vous aider à approfondir la réflexion pédagogique à la fois sur la nature et le sens des devoirs ainsi que sur l’articulation entre le travail en classe et hors de la classe. La place du numérique dans le dispositif pourra par ailleurs être développée, sachant qu’un certain nombre de collèges expérimentent dès cette année « Devoirs faits ». Dans le cadre de la continuité école-collège, une attention particulière sera portée à l’exploitation des résultats des évaluations menées en début de classe de 6e . En prolongement, les plans français et mathématiques se poursuivent ; ils doivent contribuer à l’acquisition par les élèves des compétences fondamentales (lire, dire, écrire, compter) qui concernent l’ensemble des disciplines.

Au collège et au lycée, la poursuite des actions entreprises pour valoriser l’oral en classe

Un travail de formation et d’accompagnement important a été mené, en 2020-2021, en lycée : vademecum, parcours M@gistère, webinaires, réunions d’équipes, formations sur les techniques oratoires… Un document du collège des IA-IPR regroupe l’ensemble de ces ressources . Ce travail doit être poursuivi à tous les niveaux d’enseignement, y compris en collège, par les professeurs de toutes les disciplines et par les équipes de vie scolaire .

 


Encart spécifique de l’inspection Établissements et Vie scolaire

Les préconisations des IA-IPR EVS pour cette année scolaire s’inscrivent tout d’abord dans les priorités transversales, qui engagent les équipes pédagogiques et éducatives à se mobiliser tout particulièrement sur les orientations suivantes :

  • L’inscription de l’action dans les valeurs de la République pour construire une école bienveillante, attentive aux besoins de tous les élèves, plus juste, qui favorise la réussite de chacun. L’attention sera portée au développement de la citoyenneté participative qui contribue grandement à renforcer leur sentiment d’appartenance à la communauté scolaire et à trouver du sens aux apprentissages. Les conditions doivent être réunies également pour promouvoir et renforcer l’investissement et la prise de responsabilité des jeunes dans les instances de l’EPLE et plus particulièrement au sein du Conseil de Vie Collégienne ou du Conseil de Vie Lycéenne. Les missions particulières de délégué de classe
  • La contribution à l’acquisition du socle commun de connaissances, de compétences et de culture, dans le cadre des activités éducatives et projets menés dans et hors la classe, sur le temps scolaire et à l’internat, pourra prendre des formes diversifiées. Cela implique un suivi et un accompagnement des élèves qui s’inscrivent dans une logique de parcours personnalisé tant au collège qu’au lycée, basé sur leurs besoins, leurs difficultés mais aussi leurs réussites. Une valorisation et une évaluation formative des apprentissages sont des facteurs clefs pour favoriser la persévérance scolaire.
  • Une redynamisation des internats autour d’un projet pédagogique et éducatif. Ce projet concerne les élèves, les parents et l’ensemble des personnels, notamment les équipes de vie scolaire et les professeurs documentalistes. - Pour les élèves, l’accent sera mis sur le temps d’internat organisé de manière à prendre en compte leurs besoins tout en veillant au respect des différents temps : études, activités éducatives sportives et culturelles, temps libre. Les parcours éducatifs ont vocation à être déployés dans les temps scolaires et périscolaires. - Pour les personnels et plus spécifiquement les CPE, les AED et les professeurs documentalistes, le projet explicitera la contribution de chacun pour favoriser le bien-être des jeunes scolarisés en internat, l’accès aux ressources et les relations avec l’environnement. Il définira les modalités de dialogue avec les internes soit au sein des instances déjà existantes soit au sein d'instances dédiées. - Pour les parents, le triptyque « informer, accueillir, accompagner » précisera la traduction concrète sur le terrain de l’objectif de mieux les associer à la scolarité de leur enfant.

 


Axes de travail prioritaires des conseillers principaux d’éducation

Investir davantage la dimension pédagogique du métier

La mission pédagogique du conseiller principal d’éducation exige une posture et des gestes professionnels nouveaux. Il s’agit de repérer des enjeux d’apprentissage et de développement du jeune, de mettre en œuvre des séquences avec des objectifs ciblés, évaluer des acquis et réajuster sa pratique en conséquence, collaborer avec les enseignants autour des compétences à construire et/ou à consolider. La finalité de ces démarches est de rendre le jeune autonome et responsable, acteur de son parcours de formation. Le document « CPE et citoyenneté participative, une mission centrale ouverte sur le monde » propose de nombreuses pistes concrètes pour chaque cycle appréhendées dans la logique du continuum de transformation et d’évolution du jeune. Les formations prévues dans le cadre du PAF CPE sont également une opportunité pour mieux appréhender les questions d’ordre éducatif mais aussi pédagogique du métier. Désormais, toutes ces formations requièrent une inscription individuelle sur Gaïa. https://disciplines.ac-toulouse.fr/cpe-vie-scolaire/le-plan-academique-de-formation-paf-2021-2022

Accompagner d’une manière encore plus soutenue les assistants d’éducation

Les missions des assistants d’éducation évoluent de plus en plus vers un accompagnement personnalisé des élèves dans leur scolarité : référent de classe, tuteur, (co)intervenant dans le dispositif « devoirs faits », aide au travail personnel à l’internat, etc… Cette dimension pédagogique, en cohérence avec leurs missions, enrichit les aspects plus habituellement éducatifs et administratifs de leurs fonctions. La formation et l’accompagnement tout au long de leur contrat s’avèrent indispensables. Pour répondre à cette exigence, un parcours m@gistere AED est mis la disposition des CPE et des AED ainsi que le vadémécum académique AED enrichi de nouvelles fiches thématiques. Ces outils complètent les formations mises en place en bassin organisées localement en présentiel ou en distanciel avec l’accord avec le chef d’établissement.

 


Vous pouvez prendre connaissances des lettres de rentrée des années précédentes :