Une sculpture mémorielle au collège de Nailloux

-

 

Outre la collecte de documents conservés dans les familles, l'enquête sur les soldats ou la recherche des traces de la guerre à Nailloux, les élèves ont mené une réflexion et réalisé une oeuvre collective, contribuant ainsi à créer un patrimoine du centenaire. Plusieurs étapes se sont succédées :

 

Février 2014 : visite de la fonderie d'art à Blan

La visite de la fonderie d'art à Blan les a confronté au processus de création et de réalisation d'un monument, guidés dans l'atelier par l'artiste Daniel Coulet, lui-même auteur d'une oeuvre pour la commune de Noailles.

 

Mars-avril 2014 : réalisation du monument

De retour au collège, les élèves ont modelé, sous la direction de Madame Kaminski, des visages de soldats en argile chamottée (200 kg de matière), puis les ont assemblés. Ils ont ainsi donné naissance à une oeuvre au titre riche de sens : "des hommes en terre, des hommes de boue".

28 têtes modelées comme autant d'élèves dans cette classe de 3ème dont le modelage fut une première expérience. Cette expérience a permis aux élèves de travailler sur : 

  • l'acquisition d'une technique de sculpture, le modelage
  • le visage en volume et  l'esthétique des "gueules cassées"
  • le projet individuel puis collectif
  • l'organisation 
  • le devoir de Mémoire

Ce monument du Centenaire est érigé à l'heure du numérique. Il intègre donc, sous la forme de "QR Codes", des accès à ce site internet qui offre un aperçu global du projet, ainsi que de précieux compléments d'information.

Galerie d'images sur les séances de modelage et d'assemblage des 28 têtes de "gueules cassées"

 

Mars 2015 : réalisation du monument en BRONZE !

En juin, le projet terminé et la sculpture en argile quai sèche, l'idée est lancée de la "couler" en bronze. Une demande de financement au Conseil départemental est alors faite, le collège et la mairie de Nailloux participe également.

La sculpture est coulée en bronze le 16 mars suite à la rencontre de l'équipe qui s'en occupe : ils sont exceptionnels... visite de tout l'atelier et explications très détaillées sur toutes les étapes...

La patine est choisie sur les conseils avisés de Mr Ilhat, le fondeur. Elle sera définitivement terminée la semaine prochaine...
Sur les photos ci-contre, la sculpture en bronze sort à peine du moule, il faut donc la nettoyer, boucher les trous et la faire briller pour ensuite appliquer la patine...
Au final, la sculpture en argile n'a pas trop souffert et pourra retrouver le chemin de la salle 101...

La sculpture est livrée au collège fin mars et installée provisoirement dans le hall du collège.

 

 

 

Mai 2015 : Inauguration

 

L'inaugaration de cette sculpture s'est faite en présence de  Pierre Izard, président du conseil général, accompagné du principal du collège, Pierre Gasnault, de Maîté Dudé, représentant la rectrice de l'académie de Toulouse, Marie-Claude Leclerc, vice présidente, Georges Méric, conseiller général du canton, Michel Dutech, maire de Nailloux, Christian Portet, président de CoLaurSud, les élus du canton, les enseignants porteurs du projet, ainsi que les élèves de 3ème et leur famille.

 

 

 

 

Août 2015 : Installation définitive de la sculpture mémorielle

Un socle a été réalisé par un artisan tailleur de pierre de la région, Mr Pascal RIBET, en grès beige afin de laisser à la sculpture toute son importance. Ce socle est taillé en fonction et en rappel des événements évoqués.
 
Sur la droite du socle, est installé le QR-code facilitant l'accès aux documents retraçant le projet.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

 
"Mémoire" oblige, le carton d'invitation à l'inauguration et quelques photos du projets ont été déposés dans le socle afin de garder trace de cette aventure artistique, humaine et historique afin de se rappeler...