Exposition “touriste” Quentin Jouret | Espace Écureuil – Capitole

Mercredi 21 juin 2017 - 09:00 - Samedi 26 août 2017 - 20:00

COMMENT VOYAGE T-ON AUJOURD’HUI ? QUE VEUT DIRE PARTIR À LA DÉCOUVERTE D’UN TERRITOIRE ?

 

« Il est devenu très difficile de voyager », dit Quentin Jouret. « Partout le tourisme et l’industrie du bien-être ont fait de nous les captifs de circuits tracés à l’avance. Nous sommes tous devenus des touristes. Et nous tournons en rond ».

"touriste" Quentin Jouret

Quentin Jouret a proposé à la Fondation Espace écureuil de s’engager comme « touriste professionnel ». Le plasticien toulousain a choisi d’arpenter Florence et Londres, deux des villes les plusTouriste, Quentin Jouret touristiques du monde, pour mieux retrouver des espaces non attendus.
En toute discrétion, Quentin Jouret a lentement déambulé, le regard souvent au sol, pour capter ce que les voyageurs pressés ignorent ou ne voient plus. Il a dérivé sans objectif, exploré des petits bouts de territoires, jeté des coups d’oeil dans les coins.
De cette longue flânerie, Quentin Jouret rapporte des photos, dessins, textes et vidéos ; et aussi des petites choses invisibles, bouts de chewing-gum et confettis, qui en disent parfois plus long que les instantanés captés à l’aide des perches à selfie vendues entre deux parapluies par les marchands ambulants.
Ce pas-de-côté, qui propose en filigrane une autre éthique de vie, interroge le visiteur de l’exposition sur ses propres errances, en voyage.

 

 

“Il est devenu très difficile de voyager : partout le tourisme et l’industrie du bien-être ont fait de nous les BD "touriste" Quentin Jouretcaptifs de circuits tracés à l’avance. Nous sommes tous devenus des touristes. Et nous tournons en rond.
Plutôt que de regretter cette condition nouvelle, j’ai souhaité l’embrasser. J’ai donc proposé à la Fondation espace écureuil de m’engager comme « touriste professionnel » pendant six mois. Je me suis rendu à Londres et Florence afin d’arpenter ces villes sous un autre angle. J’ai pris les petits trains et les grandes roues, j’ai suivi les circuits proposés par les guides touristiques et de là, j’ai tenté de respirer différemment. Dans ces villes réglées comme des horloges, sur ces chemins mille fois arpentés j’ai cherché de nouvelles manières de perdre mon temps. Et j’en ai rapporté quelques images
”.

Quentin Jouret

 

 

 

VERNISSAGE

Mardi 20 juin à 18h30

 

Fondation Écureuil 3 place du Capitole, Toulouse,

Tél :  05 62 30 23 30 

 

 

 

Étiquettes : expositions actu'expos

Agenda

l m m j v s d
 
 
 
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30
 
31